Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Yemen LNG : rappel de la situation
    édité le 08/11/2019 - Plus de news de "TOTAL" - Voir la fiche entreprise de "TOTAL"


Yemen LNG : rappel de la situation
Le site de Balhaf est opéré par la société Yemen LNG dont Total est actionnaire à hauteur de 39.6% aux côtés de la société américaine Hunt (17.2%), des sociétés coréennes (21.4% répartis entre SK, Hyundai et Kogas) et de deux sociétés publiques Yéménites (YGC et GASSP 21.7%). Total ne détient donc pas le contrôle de la société Yemen LNG et n’agit pas directement sur le site de Balhaf géré par Yemen LNG, mais indirectement en tant qu’actionnaire ou au travers de personnel détaché dans la société.

Total n’a plus de personnel expatrié au Yemen depuis 2015.

Les actions de Total, menées depuis 2015 en tant qu’actionnaire de Yemen LNG, ont uniquement visé à (i) s’assurer de la sécurité du personnel local (ii) s’assurer de la préservation du site de Balhaf afin de pouvoir redémarrer la production de GNL une fois la paix revenue au Yemen .

Total a été informé en avril 2017 par Yemen LNG de la réquisition, par les autorités internationalement reconnues du Yemen, d’une partie des installations du site de Balhaf, de fait non utilisées, au bénéfice des forces de la coalition soutenant ces autorités.
Yemen LNG s’est conformé à l’injonction des autorités du Yemen . Deux périmètres ont ainsi été établis avec des séparations physiques et des accès distincts. La responsabilité et la gestion de la partie réquisitionnée ont été intégralement transférées aux forces de la coalition.

Total ne dispose d’aucune information spécifique quant à l’usage fait par la coalition de la partie réquisitionnée.

Depuis 2015, ni Yemen LNG, ni Total n’ont retiré de bénéfice, compensation ou avantage d’aucune nature liée à cette situation.

Au contraire, depuis 2015, Total comme les autres actionnaires étrangers ont continué à financer Yemen LNG, à perte, afin d’assurer la préservation du site et de maintenir la fourniture d’électricité et de l’eau aux populations locales. L’usine de Balhaf a pu ainsi demeurer en bon état.

Total constate que la situation sécuritaire et politique tant au niveau national qu’au niveau local ne permettent pas de garantir aujourd’hui un redémarrage en sécurité du site. Les dommages causés en juin 2019 au pipeline de YLNG en témoignent. Total espère bien sûr que les conditions seront à nouveau remplies dans le futur pour pouvoir redémarrer la production de GNL qui contribuera aux revenus de l’Etat du Yemen.

À propos de Total

Total est un acteur majeur de l'énergie, qui produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité bas carbone. Nos 100 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus abordable, plus propre et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, notre ambition est de devenir la major de l’énergie responsable.


Origine : Communiqué TOTAL

Voir la fiche entreprise de "TOTAL"





Les dernières news de "TOTAL"



Toutes les news de "TOTAL"
  Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019