Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Vallourec : Grade X80 développé pour les environnements corrosifs
    édité le 21/04/2020 - Plus de news de "VALLOUREC" - Voir la fiche entreprise de "VALLOUREC"


Vallourec : Grade X80 développé pour les environnements corrosifs
Vallourec s’efforce d’innover en permanence afin de répondre aux demandes de ses clients pour des solutions tubulaires adaptées aux projets de plus en plus complexes du marché pétrole et gaz. Depuis deux ans, nos équipes basées en France, en Allemagne et au Brésil mutualisent leurs compétences et leurs ressources pour relever un défi majeur : le développement du grade d’acier X80, un grade très robuste et très résistant à la corrosion, destiné à une utilisation en environnement corrosif en eaux profondes.

À l’origine, le projet One X80 est né d’une demande d’un des clients les plus importants de Vallourec, dans le cadre d’un vaste programme de qualification. Ces dernières années, le secteur a prêté une attention croissante à l’exploitation des champs offshore situés en eaux très profondes mais également à l’augmentation de la rentabilité. Les opérateurs pétroliers et gaziers ont ainsi été amenés à exiger de nouvelles solutions rentables, capables de résister dans des milieux corrosifs, des environnements dans lesquels l’hydrogène sulfuré (H2S) peut entraîner des défaillances de pipelines.

Laurent Ladeuille, Responsable du projet:
"Le grade X80 élaboré par Vallourec, à haute résistance et faiblement allié, permet d’utiliser des pipelines plus légers dans les eaux très profondes, ce qui réduit par conséquent les coûts d’installation."

Une équipe internationale pour fournir un grade X80 unique dans le monde entier

Vallourec a décidé de constituer une équipe de développement internationale pour le X80 afin de s’assurer que ce dernier répondait également à une autre exigence de nos principaux clients : un produit unique dans le monde entier.

Florian Thebault, Ingénieur R&D:
"Le point de départ du projet One X80 repose sur la volonté d’offrir aux clients des propriétés mécaniques et de résistance à la corrosion parfaitement identiques, que le tube soit commandé au Brésil ou en Allemagne."

Le projet a fait appel aux compétences et au savoir-faire de plusieurs collaborateurs des centres de recherche de Vallourec et des équipes d’industrialisation, en France, en Allemagne et au Brésil. Il s’est également appuyé sur l’expertise des ingénieurs en soudage de Serimax, la filiale du Groupe spécialisée dans les solutions de soudage. Tous les pays ont été impliqués dans le développement du produit, tandis que les prototypes industriels ont été fabriqués au Brésil.

« Le développement du X80 a commencé au Brésil, avec une équipe locale, puis une fois le projet One X80 créé, l’équipe a été élargie et la gouvernance modifiée », indique Dr. Júlio Silva, M&D PLP General Manager Brazil.

Ana Carolina Vilas Bôas, Ingénieur:
"Un éventail plus large de talents et de compétences est un point très positif puisqu’un seul et même individu ne peut toutes les posséder. Par ailleurs, l’équipe a favorisé et amélioré les compétences et les processus d’apprentissage de chacun de ses membres, mettant ainsi en valeur le meilleur de chacun."

Un produit hautement technique exigeant une expertise pointue

L’une des raisons pour lesquelles tant de collaborateurs ont travaillé sur ce projet repose sur sa complexité. Florian cite cet exemple :

« Le grade X80 pour environnements corrosifs est un produit haut de gamme qui présentait un défi majeur en termes de développement : comment obtenir des propriétés mécaniques élevées tout en préservant la résistance à la fissuration sous contrainte en présence d’hydrogène sulfuré ? »

Florian a mené les tests de corrosion au centre de recherches français (VRCF) en s’appuyant sur l’expérience du centre de recherches et sur celle des allemands, en matière de production de line pipes. « Nous avons fonctionné comme une seule et même équipe, très soudée, qui a su tirer parti de l’expertise spécifique de chaque pays. »

L’un des autres défis majeurs était la soudabilité. Laurent Lamps, ingénieur en soudage chez Serimax, résume la problématique :

« Lorsque l’on monte en grades, on ajoute des éléments chimiques qui nuisent à la soudabilité, un véritable défi que nous avons relevé en modifiant les paramètres de soudage. Nous devons répondre aux critères d’acceptation des tests mécaniques et non destructifs, et une fois sur le site d’installation, nous devons être capables de souder aussi vite que possible. C’est essentiel pour réduire les coûts pour le client ».

Autre complication : différentes solutions de soudage sont nécessaires en fonction de la méthode d’installation des tubes. « Nous avons déjà développé et testé une solution de soudage économique pour la pose en "J" et nous continuons de travailler sur la procédure de soudage pour la pose en déroulé. »

L’étroite collaboration entre les équipes de Vallourec et de Serimax a renforcé la proposition de valeur des deux côtés : « Nous sommes maintenant capables d’offrir à nos clients un savoir-faire complet à la fois en termes de tubes et d’installation ».

Des résultats prometteurs et un impact culturel durable

Même si des essais industriels complémentaires sont nécessaires avant la commercialisation du X80, le projet a été présenté lors des salons Rio Oil and Gas en 2018 et Rio Pipeline en 2019 et les réactions des EPCI* et des opérateurs ont été positives quant aux premiers résultats techniques, comme l’explique Vicente Trindade.

Livia Mangualde, Responsable Industrialisation PLP:
"D’un point de vue stratégique, Vallourec doit occuper le devant de la scène sur le marché pétrole et gaz pour prendre en compte les demandes à venir. Cela sera notamment opportun pour les projets complexes qui vont prochainement voir le jour dans les champs pré-salifères brésiliens."

Et pour Vallourec et ses collaborateurs, les avantages dépassent le projet lui-même :

« Nous avons créé une excellente dynamique, qui perdure aujourd’hui », précise Florian. « Cet aspect multinational a véritablement grandi chez Vallourec au cours des 10 dernières années et semble devoir se poursuivre à l’avenir, en partie grâce au projet X80. »

*EPCI : Engineering, Procurement, Construction & Installation (Ingénierie, Approvisionnement, Construction & Installation)

A propos de Vallourec

Leader mondial sur ses marchés, Vallourec fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l’énergie et pour d’autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d’une R&D de pointe, Vallourec ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 19 000 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.

Coté sur Euronext à Paris (code ISIN : FR0000120354, Ticker VK) éligible au Service de Règlement Différé (SRD), Vallourec fait partie des indices SBF 120 et Next 150.

Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d’American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (code ISIN : US92023R2094, Ticker : VLOWY). La parité entre l’ADR et l’action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.


Origine : Communiqué VALLOUREC

Voir la fiche entreprise de "VALLOUREC"



Les dernières news de "VALLOUREC"



Toutes les news de "VALLOUREC"
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria algerie algerie alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg chevron china chiyoda cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gtt gulf-of-mexico hess india indonesia inpex iraq jacobs jgc kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill senegal shah-deniz shale-gas shell sinopec socar sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 survey tap technip technipfmc texas total transocean tullow turbine ufip uk us vallourec vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2020