Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
  • Trois questions à Olivier Mélédo, Of Counsel chez Orrick Rambaud Martel
    édité le 17/09/2014

Le cabinet Orrick Rambaud Martel est intervenu dans des contrats pétroliers au Gabon pour la société Maurel & Prom, quel a été votre rôle dans ces négociations ?

Les actifs pétroliers que détient Maurel et Prom au Gabon sont stratégiques pour l’entreprise. Le rôle d’Orrick a été de d’assister la société dans tout le processus d’approche des autorités afin de négocier avec elles la pérennisation de ses droits contractuels portant sur 7 autorisations exclusives de développement et d’exploitation, dans un contexte d’évolution de la législation pétrolière gabonaise.

Que pouvez-vous apporter aux entreprises du secteur de l’énergie ?

Dans le monde entier, le secteur de l’énergie et des infrastructures associées constitue depuis toujours un pilier de développement économique des états empreint de considérations stratégiques et politiques. Dans ce contexte, l’intervention du secteur privé est tout aussi attendu que surveillé et la sécurisation juridique de son investissement dans un cadre législatif et réglementaire souvent très évolutif est, plus encore que dans d’autres secteurs, une nécessité absolue. A cet égard, les attentes légitimes de nos clients ont conduit le cabinet à mettre en place, au niveau mondial, un département « Énergie et Infrastructures » composé d’avocats publicistes et privatistes qui, en plus de leur spécialisation juridique (corporate, financements, projets, fiscalité, règlement des litiges), disposent également d’une connaissance éprouvée de cette industrie, ce qui en font, pour les entreprises du secteur, des interlocuteurs habitués aux enjeux « business » des dossiers qui nous sont confiés. Aujourd’hui, parmi la centaine d’avocats qui composent notre bureau de Paris, presque un tiers travaille de façon quotidienne sur des dossiers relatifs à l’énergie et aux infrastructures.

Quelles sont vos autres activités et les zones géographiques dans lesquelles vous intervenez ?

Avec 25 bureaux dans le monde, nous sommes à même de répondre aux défis des opérations transfrontalières que nous confient nos clients et ce dans tous les domaines du droit des affaires.

Outre notre grande connaissance du secteur de l’énergie en France et en Europe ainsi que des acteurs qui l’animent, nous sommes, il est vrai, particulièrement reconnus pour avoir développé une vraie expérience sur le continent Africain où nous intervenons essentiellement dans les secteurs miniers, pétroliers et de la production d’électricité de source thermique ou renouvelable. Aujourd’hui, une grande majorité des avocats qui composent notre département Énergie et Infrastructures se déplace de manière quasi-hebdomadaire en Afrique aux cotés de nos clients, et plus spécifiquement dans ceux des 17 états membres où s’applique un droit des affaires unifié et basé sur des principes de droit civil, issu des Actes Uniformes de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA). Grâce à sa connaissance des enjeux politiques, sociaux et économiques sur le continent, Orrick aide les entreprises à construire avec les États un partenariat équilibré et durable permettant ainsi d’assurer la viabilité à long terme des projets.

Propos recueillis par Jean-Guy Debord


 
Les dernières interviews


>> Toutes les interviews
 



Europétrole © 2003 - 2019