Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Tout premiers flux physiques de gaz de l’Italie vers la Suisse ce 14 mars 2018
    édité le 22/03/2018 - Plus de news de "FLUXYS" - Voir la fiche entreprise de "FLUXYS"


Tout premiers flux physiques de gaz de l’Italie vers la Suisse ce 14 mars 2018
Le mercredi 14 mars 2018, les nominations à Passo Gries ont pour la toute première fois résulté en un import physique net de gaz naturel depuis l’Italie vers la Suisse (ces livraisons physiques se sont maintenues dans la même direction jusque ce lundi 19 mars 2018), soulignant l’importance stratégique du projet Reverse Flow.

Dans un contexte de marché suffisamment approvisionné en Italie et suite au temps froid sévissant tant en Allemagne qu’en Suisse et générant une consommation plus importante, les prix du gaz sur le point de négoce allemand NetConnect Germany (NCG) étaient plus élevés que sur le PSV en Italie pour la période considérée. Ce spread positif vers l’Allemagne a entraîné pour la toute première fois des flux de gaz du sud vers le nord au point d’interconnexion de Passo Gries, conformément aux souhaits des acteurs de marché. Pendant la même période, les flux physiques à Wallbach sont quant à eux restés dans la direction du nord vers le sud (de l’Allemagne vers la Suisse).

Cette configuration des flux a permis à Transitgas de tester avec succès en Suisse le fonctionnement de la station de compression de Ruswil en mode reverse flow, ce qui représente une étape technique importante dans le cadre du projet Reverse Flow.

La canalisation Transitgas permet actuellement de transporter du gaz du nord vers le sud depuis l’Allemagne et la France vers la Suisse et l’Italie. Le projet Reverse Flow, mené par le groupe Fluxys en étroite collaboration avec Transitgas, Swissgas, Snam, GRTgaz et OGE, a pour but principal de créer de la capacité de transport physique depuis l’Italie, via la Suisse, vers l’Allemagne et la France. Ce projet permet de créer un marché européen du gaz mieux interconnecté et plus flexible, avec une sécurité d’approvisionnement accrue grâce à une plus grande diversification des sources. Les flux du sud vers le nord vont également encourager la liquidité sur et la convergence des prix entre les points de négoce PSV (Italie), PEG (France) et NetConnect Germany (Allemagne).

A propos de Fluxys

Fluxys est un groupe d’infrastructures de transport de gaz naturel indépendant, basé en Belgique. Opérateur de premier plan sur le marché du transit, l’entreprise combine des activités de transport et de stockage de gaz, ainsi que de terminalling de gaz naturel liquéfié (GNL). Présente dans huit pays, l’entreprise s’attache à garantir une exploitation sûre, efficace et durable, à fournir des services de qualité répondant aux attentes du marché et à créer de la valeur à long terme pour ses actionnaires.

Outre ses actifs dans des canalisations et dans des installations de stockage et de terminalling GNL en Belgique (détenus et gérés par Fluxys Belgium, cotée à la Bourse NYSE Euronext), Fluxys a conclu des partenariats incluant des participations dans les gazoducs Interconnector et BBL qui relient le Royaume-Uni au continent européen, dans le terminal GNL en cours de construction à Dunkerque en France, dans les canalisations NEL et TENP situées en Allemagne, dans la canalisation Transitgas en Suisse, et dans la canalisation TAP à construire entre la Turquie et l’Italie afin d’acheminer du gaz depuis l’Azerbaïdjan jusqu’en Europe.


Origine : Communiqué FLUXYS

Voir la fiche entreprise de "FLUXYS"



Les dernières news de "FLUXYS"



Toutes les news de "FLUXYS"
  Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019