Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • TotalEnergies se retire du Myanmar
    édité le 21/01/2022 - Plus de news de "TotalEnergies" - Voir la fiche entreprise de "TotalEnergies"


TotalEnergies se retire du Myanmar
Depuis le coup d’Etat survenu le 1er février 2021 en Birmanie, TotalEnergies a en plusieurs occasions condamné de la manière la plus ferme les abus et violations des droits humains qui s’y déroulent. Depuis cette date, les décisions prises par notre compagnie ont été guidées par des principes clairs : arrêter tous nos projets en cours, continuer cependant à produire le gaz du champ de Yadana car il est essentiel à l’alimentation en électricité des populations locales birmanes et thaïlandaises, protéger nos collaborateurs contre le risque de poursuites pénales ou de travail forcé, et, dans la mesure matériellement et juridiquement possible, limiter les flux financiers perçus par la société nationale pétrolière MOGE.

En dépit des actions entreprises, TotalEnergies n’a pas été en mesure de satisfaire les attentes de nombreuses parties prenantes (actionnaires, organisations de la société civile internationale ou birmane), qui demandent de mettre fin aux revenus dont bénéficie l’Etat du Myanmar via la société d’Etat MOGE au titre de la production du champ de Yadana. Ceci est en réalité matériellement impossible pour TotalEnergies, car l’essentiel des paiements liés à la vente du gaz sont effectués directement par la société thaïlandaise PTT, acheteur du gaz à l’export. TotalEnergies, qui a également saisi les autorités françaises pour envisager la mise en place de sanctions ciblées qui puissent cantonner tous les flux financiers des divers partenaires sur des comptes séquestres sans arrêter la production de gaz, n’a pas identifié de voies d’action pour y parvenir.

Si notre Compagnie considère que sa présence dans un pays lui permet de promouvoir ses valeurs, y compris en dehors de sa sphère directe d’activités, le contexte qui ne cesse de se dégrader au Myanmar, en matière de droits humains et plus généralement d’Etat de droit, depuis le coup d’Etat de février 2021, nous a conduit à réévaluer la situation et ne permet plus à TotalEnergies d’apporter une contribution positive suffisante dans ce pays.

En conséquence, TotalEnergies a décidé d’initier le processus de retrait prévu aux contrats du champ de Yadana et de la société de transport MGTC au Myanmar, à la fois en tant qu’opérateur et en tant qu’actionnaire, et ce sans aucune contrepartie financière pour TotalEnergies. Ce retrait a été notifié ce jour aux partenaires de TotalEnergies dans Yadana et dans MGTC et sera effectif au plus tard à l’issue du délai de préavis de 6 mois prévu au contrat. Les accords prévoient qu’en cas de retrait, les intérêts de TotalEnergies seront répartis entre les partenaires actuels sauf refus de leur part et que le rôle d’opérateur sera repris par un des partenaires.

Pendant la période de préavis, TotalEnergies continuera d’agir en opérateur responsable afin de veiller à la continuité des livraisons de gaz au bénéfice des populations. TotalEnergies a également indiqué à ses partenaires sa volonté de faciliter la transition vers le nouvel opérateur et de favoriser le transfert des personnels qui le souhaiteront.

A propos de TotalEnergies au Myanmar

TotalEnergies est partenaire (31,24%) et opérateur du champ de gaz de Yadana (blocs M5 et M6) au Myanmar depuis 1992, aux côtés de ses partenaires Unocal-Chevron (28,26 %), de PTTEP (25,5 %), filiale de la société nationale d’énergie thaïlandaise PTT, et de la société d’Etat birmane MOGE (15 %).

Le champ de Yadana produit environ 6 milliards de mètres cubes par an de gaz dont 70% environ est exporté en Thaïlande où il est vendu à la société nationale PTT et 30% fourni à la société nationale birmane MOGE pour les besoins du marché domestique. Ce gaz contribue à alimenter la moitié environ de l’électricité de la capitale birmane Yangoon ainsi que la partie ouest de la Thaïlande. Le gaz est exporté au moyen d’un gazoduc exploité par la société MGTC qui achemine le gaz provenant du gisement de Yadana jusqu’à la frontière entre le Myanmar et la Thaïlande, sur une distance de 400 kilomètres. Les actionnaires de MGTC sont les mêmes que les partenaires du champ de Yadana et dans les mêmes proportions.

À propos de TotalEnergies

TotalEnergies est une compagnie multi-énergies mondiale de production et de fourniture d’énergies : pétrole et biocarburants, gaz naturel et gaz verts, renouvelables et électricité. Ses 105.000 collaborateurs s'engagent pour une énergie toujours plus abordable, plus propre, plus fiable et accessible au plus grand nombre. Présente dans plus de 130 pays, TotalEnergies inscrit le développement durable dans toutes ses dimensions au cœur de ses projets et opérations pour contribuer au bien-être des populations.


Origine : Communiqué TotalEnergies

Voir la fiche entreprise de "TotalEnergies"



Les dernières news de "TotalEnergies"



Toutes les news de "TotalEnergies"
 
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom anadarko angola apache australia axens baker-hughes bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg cheniere chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt engie engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng fluor fluxys foster-wheeler fpso france fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany ghana gnl gtt gulf-of-mexico guyana hess india indonesia inpex iraq italy jacobs kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mexico mozambique natural-gas neptune-energy nigeria nigeria north-sea norway novatek offshore oman omv opec pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform poland production qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-arabia saudi-aramco schlumberger senegal shale-gas shell socar sonatrach statoil subsea subsea-7 survey tap technip technipfmc texas total totalenergies tullow turbine uae ufip uk ukraine us vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2022