Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • TotalEnergies : Démarrage de la production de la deuxième phase de développement du champ de Mero au Brésil
    édité le 01/01/2024 - Plus de news de "TotalEnergies" - Voir la fiche entreprise de "TotalEnergies"


TotalEnergies : Démarrage de la production de la deuxième phase de développement du champ de Mero au Brésil
TotalEnergies annonce le démarrage de la production de la deuxième phase de développement du champ de Mero, situé sur le bloc de Libra, à plus de 180 kilomètres au large de Rio de Janeiro, au Brésil, dans le bassin pré-salifère de Santos.

Approuvée en juin 2019, cette deuxième phase, dite « Mero 2 », comporte une unité flottante de production, de stockage et de déchargement, le FPSO Sepetiba, d’une capacité de production de 180 000 barils de pétrole par jour (b/j). Le FPSO est conçu sans torchage de routine pour minimiser les émissions de gaz à effet de serre, le gaz associé étant réinjecté dans le réservoir.

Avec Mero 2, le champ de Mero atteindra une capacité de production de 410 000 b/j. Deux autres phases de développement de 180 000 b/j chacune, Mero 3 et Mero 4, sont en cours de développement, avec un démarrage prévu d’ici 2025. À pleine capacité, la quote-part de TotalEnergies de la production de Mero devrait dépasser 100 000 b/j.

Le démarrage de la production de Mero 2 marque une nouvelle étape pour TotalEnergies au Brésil, une zone prioritaire de croissance pour la Compagnie. Avec ses vastes ressources et une productivité de premier plan, le développement de Mero assure une production pétrolière à bas coût et faibles émissions, en cohérence avec la stratégie de notre Compagnie a déclaré Patrick Pouyanné, Président-Directeur général de TotalEnergiesl.

Mero est un champ unitisé, opéré par Petrobras (38,6 %) en partenariat avec TotalEnergies (19,3 %), Shell Brasil (19,3 %), CNPC (9,65 %), CNOOC (9,65 %) et Pré-Sal Petróleo S.A (PPSA) (3,5 %).

TotalEnergies au Brésil

Présente au Brésil depuis près de cinquante ans, TotalEnergies emploie actuellement plus de 3 500 personnes dans six grands segments d’activité : Exploration-Production, gaz, électricité renouvelable (solaire et éolien), lubrifiants, chimie et distribution.

Le portefeuille de l’EP compte 11 licences, dont quatre opérées. En 2023, la production moyenne de la Compagnie dans le pays était de 140 000 barils équivalent pétrole par jour.

TotalEnergies investit dans la croissance du secteur des énergies renouvelables au Brésil. En octobre 2022, TotalEnergies a conclu un partenariat avec Casa dos Ventos, leader brésilien des énergies renouvelables, afin de développer conjointement un portefeuille de 12 GW d’énergies renouvelables.

La Compagnie est enfin présente sur le marché brésilien de la distribution de carburants, avec un réseau de quelque 240 stations-service, ainsi que plusieurs installations de stockage de produits pétroliers et d’éthanol.

À propos de TotalEnergies

TotalEnergies est une compagnie multi-énergies mondiale de production et de fourniture d’énergies : pétrole et biocarburants, gaz naturel et gaz verts, renouvelables et électricité. Ses plus de 100 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie toujours plus abordable, plus durable, plus fiable et accessible au plus grand nombre. Présente dans près de 130 pays, TotalEnergies inscrit le développement durable dans toutes ses dimensions au cœur de ses projets et opérations pour contribuer au bien-être des populations.


Origine : Communiqué TotalEnergies

Voir la fiche entreprise de "TotalEnergies"



Les dernières news de "TotalEnergies"



Toutes les news de "TotalEnergies"
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom anadarko angola apache australia axens baker-hughes bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg cheniere chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt engie engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng fluor fluxys foster-wheeler fpso france fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany gnl gtt gulf-of-mexico guyana hess hydrogen india indonesia inpex iraq italy kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mexico mozambique natural-gas neptune-energy netherlands nigeria nigeria north-sea norway novatek offshore oil oman omv opec orlen pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform poland production qatar qatar-petroleum raffinerie refinery repsol rig rosneft russia rwe saipem santos saudi-arabia saudi-aramco schlumberger selling senegal shell socar sonatrach statoil subsea subsea-7 survey technip technipfmc texas total totalenergies transocean tullow turbine uae ufip uk us vopak well wintershall wintershall-dea wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2024