Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Total se dote d’une nouvelle Ambition Climat pour atteindre la neutralité carbone à horizon 2050
    édité le 05/05/2020 - Plus de news de "TOTAL" - Voir la fiche entreprise de "TOTAL"


Total se dote d’une nouvelle Ambition Climat pour atteindre la neutralité carbone à horizon 2050
Total annonce aujourd’hui son ambition d’atteindre la neutralité carbone (Net Zero) à horizon 2050, en phase avec la société, pour l’ensemble de ses activités mondiales, depuis sa production jusqu’à l’utilisation par ses clients de ses produits énergétiques vendus.

Dans une déclaration conjointe, élaborée avec des investisseurs participants à la coalition Climate Action 100+(1), Total se fixe 3 nouveaux axes majeurs pour atteindre cette ambition :

Trois axes majeurs pour atteindre la neutralité carbone :

1. Un objectif de neutralité carbone (Net Zero Emissions) pour les opérations mondiales de Total en 2050 ou avant (scope 1+2)
2. Un engagement de neutralité carbone (Net Zero Emissions) en Europe(2) pour l’ensemble de sa production et des produits énergétiques de Total utilisés par ses clients en 2050 ou avant (scope 1+2+3)
3. Une ambition de réduction de 60% ou plus de l’intensité carbone moyenne des produits énergétiques de Total utilisés dans le monde par ses clients d’ici 2050 (moins de 27,5 gCO2/MJ) avec des étapes intermédiaires de 15% en 2030 et de 35% en 2040 (scope 1+2+3)

Cette ambition est soutenue par la stratégie de Total de devenir un groupe multi-énergies, avec du pétrole et du gaz, de l’électricité bas-carbone et des solutions de neutralité carbone, dans le cadre d’une stratégie intégrée. Total a la conviction ferme que sa stratégie bas-carbone représente un avantage compétitif créateur de valeur à long terme pour ses actionnaires.

Cette stratégie est déployée depuis 2015 avec des résultats concrets puisque Total est le leader parmi les majors pétrolières en matière de réduction de l’intensité carbone moyenne des produits énergétiques vendus (scope 3) avec une baisse de 6% déjà réalisée depuis 2015. Et aujourd’hui, Total se fixe l’ambition la plus élevée parmi les majors en visant à abaisser son intensité carbone moyenne à moins de 27.5 gCO2/MJ.

Patrick Pouyanné, en sa qualité de Président du Conseil d’administration, a déclaré :
« Les marchés de l’énergie évoluent, tirés par le changement climatique, les technologies et les attentes de la société civile. Total s’engage à contribuer activement à relever le double défi consistant à fournir plus d’énergie avec moins d’émissions. Nous sommes déterminés à faire avancer la transition énergétique tout en créant de la valeur pour nos actionnaires. Aujourd’hui, nous nous dotons d’une nouvelle ambition Climat qui vise à atteindre la neutralité carbone à horizon 2050 en phase avec la société.

Nous reconnaissons le rôle positif du dialogue avec nos actionnaires comme celui que nous venons d’avoir avec la coalition Climate 100+ au cours des derniers mois. Le Conseil d’administration a la conviction que la feuille de route, la stratégie et les actions de Total sont en ligne avec les objectifs de l’accord de Paris. La confiance que nous accordent nos actionnaires et la société civile de manière plus générale est essentielle pour que Total demeure une valeur de long terme, attractive et fiable. Et ce n’est qu’en restant une valeur d’envergure mondiale que nous jouerons efficacement notre rôle dans le développement d’un avenir bas-carbone. C’est la raison pour laquelle nos collaborateurs sont déjà mobilisés partout dans le Groupe, cherchant à réduire nos émissions, améliorer nos produits et développer de nouvelles activités bas-carbone ».

Concernant l’engagement d’atteindre la neutralité carbone pour l’ensemble de ses activités en Europe, il a commenté : « L’Union Européenne s’est fixé l’objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 et ouvre ainsi la voie pour que d’autres régions du monde s’engagent vers la neutralité carbone. Total prend donc l’engagement d’atteindre la neutralité carbone pour l’ensemble de ses activités en Europe2. Au moment où Total adopte le statut de société européenne, le Groupe montre ainsi sa volonté d’être un citoyen européen exemplaire. Total s’engage également à apporter son soutien actif à l’Europe pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 et travaillera de concert avec d’autres secteurs pour permettre la décarbonation de la consommation d’énergie. »

Total confirme son objectif d’avoir une capacité brute de génération électrique à partir de renouvelables de 25 GW en 2025 et poursuivra son développement pour devenir un acteur international majeur dans les énergies renouvelables. Total alloue aujourd’hui plus de 10% de ses Capex à l’électricité bas-carbone, niveau le plus élevé parmi les majors. Pour contribuer activement à la transition énergétique, Total augmentera la part de ses investissements dédiés à l’électricité bas-carbone pour atteindre 20% d’ici 2030 ou plus tôt.

(1) Selon les estimations de Total, les participants à la coalition Climate Action 100+ possèdent plus de 25% des actions de Total.
(2) Pays de l’Union Européenne + Norvège + Royaume-Uni

À propos de Total

Total est un acteur majeur de l'énergie, qui produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité bas carbone. Nos 100 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus abordable, plus propre et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, notre ambition est de devenir la major de l’énergie responsable.



Origine : Communiqué TOTAL

Voir la fiche entreprise de "TOTAL"



Les dernières news de "TOTAL"



Toutes les news de "TOTAL"
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria algerie algerie alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg chevron china chiyoda cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gtt gulf-of-mexico hess india indonesia inpex iraq jacobs jgc kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill senegal shah-deniz shale-gas shell sinopec socar sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 survey tap technip technipfmc texas total transocean tullow turbine ufip uk us vallourec vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2020