Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Projets d’infrastructures hydrogène et CO2 de GRTgaz
    édité le 09/04/2024 - Plus de news de "GRTgaz" - Voir la fiche entreprise de "GRTgaz"


Projets d’infrastructures hydrogène et CO2 de GRTgaz
  - Les projets d’infrastructures hydrogène et CO₂ de GRTgaz officiellement reconnus comme « Projets d’Intérêt Commun » au niveau européen

GRTgaz, principal opérateur français de transport de gaz engagé dans la transition énergétique, salue l’approbation par le Parlement européen et le Conseil de l’Union Européenne de la liste des « Projets d'Intérêt Commun » (PIC) publiée par la Commission européenne le 28 novembre 2023. Les cinq projets de transport d'hydrogène portés par GRTgaz (HY-FEN, MosaHYc, RHYn, DHUNE et WHHYN), ainsi que le projet BarMar au sein du consortium H2Med, ont obtenu officiellement la labellisation PIC. De plus, quatre autres projets liés au transport de CO2 dans lesquels GRTgaz est partenaire ont été également labellisés. La labellisation des projets ouvre la voie à des financements potentiels du fonds CEF (Connecting Europe Facility) pour leur mise en œuvre.

GRTgaz travaille à l’émergence d’un réseau de transport d'hydrogène européen, connectant la France, Belgique, Allemagne et Espagne. Jeudi 28 mars 2024, ces projets stratégiques ont reçu officiellement le label "Projets d'Intérêt Commun" (PIC), reconnaissant leur rôle dans l'atteinte des objectifs climatiques de l'UE. Ce label PIC ouvre l'accès à des financements du fonds CEF (Connecting Europe Facility) favorisant l'avancement de ces projets.

  - Les projets MosaHYc et RHYn préfigurent le corridor de transport d’hydrogène franco-allemand. MosaHYc sera le premier réseau hydrogène transfrontalier. En convertissant d’anciennes canalisations de gaz entre la Moselle et la Sarre, GRTgaz et ses partenaires prévoient une mise en service dès 2027. RHYn, dans la région du Rhin supérieur, participera à la décarbonation des industries d'Alsace, du Bade-Wurtemberg et de la région de Bâle.

  - Le corridor franco-belge sera constitué des projets WHHYN (Wallonie Hainaut Hydrogen network) et DHUNE (Dunkirk Hydrogen Universal Network) ; il jouera un rôle crucial en connectant la Mer du Nord, Dunkerque, la Belgique et les bassins hydrogène de la région parisienne et du Grand Est.
DHUNE permettra de contribuer à la décarbonation de la zone industrielle de Dunkerque puis s’étendra vers la Belgique. WHHYN prend naissance dans une zone transfrontalière fortement industrialisée, avec des plans d'expansion vers la région parisienne et les vallées hydrogène franco-allemandes.

  - HY-FEN assurera la liaison hydrogène Sud-Nord entre Marseille et Obergailbach, à la frontière allemande
Il connectera la production d'hydrogène de la péninsule ibérique aux principaux bassins de consommation et de stockage en France et en Allemagne, en intégrant des sites stratégiques de stockage le long de son parcours.

  - Enfin, BarMar est un projet franco-espagnol visant à développer une canalisation sous-marine entre Barcelone et Marseille. Ce pipeline, d'une capacité de 2 millions de tonnes d'hydrogène par an reliera donc la péninsule ibérique au réseau central européen.

Parallèlement, GRTgaz poursuit les actions de développement dans les principaux bassins industriels (estuaire de St Nazaire et pourtour méditerranéen notamment) pour développer un réseau français de transport d’hydrogène à horizon 2050 pleinement intégré dans un marché européen.

Des projets de transport de CO₂ dans lesquels GRTgaz est partenaire sont également sélectionnés

GRTgaz est associé à des projets de décarbonation visant à déployer des infrastructures de transport dédiées au transport de CO2. En effet, le captage, l’utilisation ou le stockage du CO2 (CCUS) nécessite un réseau de transport performant pour acheminer les très grandes quantités de CO2 de leur lieu d’émission à leur lieu de valorisation ou de stockage géologique.

4 projets dont GRTgaz est partenaire ont été officiellement reconnus comme « Projets d’Intérêt Communs » dans les zones de Dunkerque-Vallée de la Seine, Saint Nazaire et Fos-sur-Mer, qui concentrent de fortes émissions industrielles.




A propos de GRTgaz

GRTgaz est le principal opérateur français de transport de gaz et le 2ème transporteur européen. Le Groupe compte deux filiales : Elengy (leader des terminaux méthaniers en Europe) et GRTgaz Deutschland (opérateur du réseau MEGAL). En cohérence avec sa raison d’être « Ensemble, rendre possible un avenir énergétique sûr, abordable et neutre pour le climat », GRTgaz assure des missions de service public visant à garantir la sécurité d’acheminement de ses 865 clients (producteurs de biométhane, expéditeurs, industriels, centrales électriques et distributeurs). GRTgaz est engagée en faveur de la neutralité carbone et adapte son réseau aux défis écologiques et numériques ; elle soutient le développement des filières d’hydrogène bas-carbone et de gaz renouvelables (biométhane et gaz issus des déchets solides et liquides). Elle développe également le transport de CO2 dit fatal à des fins de décarbonation de l’industrie.
Chiffres clés : 32 600 km de canalisations, 625 TWh de gaz transporté, 3 300 salariés, 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2023 (2,6 Mds € au niveau Groupe).


Origine : Communiqué GRTgaz

Voir la fiche entreprise de "GRTgaz"



Les dernières news de "GRTgaz"



Toutes les news de "GRTgaz"
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 



Europétrole © 2003 - 2024