Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Planification écologique : l’inquiétude de l’industrie gazière face à des signaux politiques contradictoires
    édité le 01/06/2023 - Plus de news de "France gaz" - Voir la fiche entreprise de "France gaz"


Planification écologique : l’inquiétude de l’industrie gazière face à des signaux politiques contradictoires
Pour accélérer la réduction des émissions de carbone du pays à l’horizon 2030, le gouvernement a dévoilé ses pistes de travail ces derniers jours : soutien au développement des gaz renouvelables, électrification massive des usages, mesures d’interdiction des chaudières gaz dans les logements.

Pour France gaz, des signaux contradictoires sont envoyés aux Français.

Appelée à participer aux groupes de travail de la Loi de Programmation énergie climat, France gaz entend défendre un modèle de transition énergétique durable et juste, valorisant l’ensemble des atouts énergétiques et industriels de notre pays.

Jean-Marc Leroy, président de France gaz : « Le gouvernement ambitionne d’accélérer la décarbonation de notre pays à l’horizon 2030, nous nous en félicitons. La place attribuée aux solutions gaz et aux innovations de la filière gaz renouvelables pourrait encore être amplifiée pour atteindre plus vite cet objectif. Invitée à contribuer au groupe de travail de la Loi de Programmation Energie Climat dédié à la production de chaleur et d’énergies bas carbone, France gaz y défendra avec vigueur sa vision équilibrée d'une transition énergétique inscrite au cœur des territoires, qui permettra de répondre, en toute saison, à la diversité des besoins des Français et des entreprises. »

Des annonces encourageantes pour la place des gaz renouvelables dans le mix gazier de 2030…

La ministre de la Transition énergétique a confirmé son ambition d’accélérer la production de gaz renouvelables par l’annonce de mesures réglementaires, relatives notamment au tarif d’achat de la production de biométhane. La filière ne peut que se satisfaire de ces annonces à même de relancer la dynamique de développement des projets.

Pour accélérer la transition énergétique de la filière, le gouvernement prévoit de réviser à la hausse ses ambitions et viser 15 % de gaz renouvelables à horizon 2030. La filière française salue cette orientation, qui reconnait la maturité des gaz renouvelables. Pour aller encore plus vite et contribuer aux objectifs de décarbonation, en particulier dans le logement, France gaz propose de fixer une cible de 20 % en 2030.

…une reconnaissance des filières émergentes à amplifier

Au-delà de la méthanisation, la pyrogazéification, la gazéification hydrothermale et la méthanation sont des leviers d’innovation importants, reposant sur des projets d’économie circulaire. Ces technologies de production contribuent à la transition du secteur gazier et permettent de valoriser les déchets des collectivités. Un gisement de déchets qui n’a pas été pris en compte par les pouvoirs publics dans les scénarios de mix énergétiques décarbonés de 2050.

Dans le cadre des travaux sur la Loi de Programmation énergie climat, France gaz demandera que soient auditionnés les représentants de ces filières innovantes. Outre l’enjeu de soutenir ces filières, il est essentiel de valoriser des approches industrielles locales, participant à la réindustrialisation de nos territoires et offrant des solutions adaptées aux besoins de chacun.

… et des signaux inquiétants avec l’arrêt à l’étude des chaudières gaz

Le 22 mai, la Première ministre Elisabeth Borne a présenté des cibles sectorielles de décarbonation pour 2030. La réduction de la part du chauffage dans le bâtiment indique clairement l’intention gouvernementale d'annoncer la fin des chaudières gaz dans le logement, même pour les foyers souhaitant recourir aux gaz renouvelables.

Compte tenu des coûts associés aux travaux de rénovation énergétique et à l’augmentation du prix de l’électricité, l’impact de ces mesures sur le pouvoir d’achat et le quotidien des Français sera important, en particulier en l’absence d’alternatives pour les personnes vivant en milieu rural ou en logement collectif.

Aujourd’hui, une solution électrique telle que la pompe à chaleur coûte environ 10 000 € de plus qu'une chaudière gaz à très haute performante énergétique, avec une durée de vie moindre. Viennent s’ajouter des coûts de maintenance des équipements supérieurs et des coûts substantiels de renforcement du réseau électrique.

L’électrification trop rapide du parc de chauffage fait aussi peser un risque sur la soutenabilité des réseaux électriques en hiver. Les pouvoirs publics ne doivent pas sous-estimer le rôle du gaz dans la gestion de la pointe énergétique, et conserver une vision équilibrée du mix énergétique.

Les propositions de France gaz pour une transition juste et durable

   - Soutenir l’ensemble des énergies renouvelables et bas-carbone et accélérer leur développement
   - Privilégier une approche équilibrée, conciliant transition énergétique et résilience du système énergétique, préservant l’emploi et le pouvoir d’achat des ménages
   - Conserver la possibilité de recourir aux solutions gazières en l’absence de solution alternative, comme la PAC hybride et les chaudières très haute performance
   - Encourager les ménages à recourir aux gaz verts pour l’alimentation de leurs équipements

A propos de France gaz

France gaz (www.francegaz.fr) représente la filière gazière française en charge de tous les gaz combustibles (gaz naturel, gaz renouvelables, gaz liquides, hydrogène). Elle regroupe les acteurs gaziers présents sur l’ensemble de la chaîne gazière engagés pour produire des gaz renouvelables, viser la neutralité carbone en 2050, assurer la sécurité d’approvisionnement de la France, et permettre à tous les clients d’être des acteurs engagés de la transition énergétique. Membre du Conseil Supérieur de l'Énergie, du Medef, France gaz est également membre des associations européennes : Eurogas, Marcogaz ainsi que de l’Union Internationale du Gaz.


Origine : Communiqué France gaz

Voir la fiche entreprise de "France gaz"



Les dernières news de "France gaz"

 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom anadarko angola apache australia axens baker-hughes bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg cheniere chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt engie engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng fluor fluxys foster-wheeler fpso france fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany gnl gtt gulf-of-mexico guyana hess hydrogen india indonesia ineos inpex iraq italy kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mexico mozambique natural-gas neptune-energy nigeria nigeria north-sea norway novatek offshore omv opec pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform poland production qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-arabia saudi-aramco schlumberger seismic selling senegal shale-gas shell socar sonatrach statoil subsea subsea-7 survey technip technipfmc texas total totalenergies tullow turbine uae ufip uk us vopak well wintershall wintershall-dea wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2023