Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Plan pour le raffinage de Total en France : Total va moderniser Donges et transformer La Mède
    édité le 16/04/2015 - Plus de news de "TOTAL" - Voir la fiche entreprise de "TOTAL"


Plan pour le raffinage de Total en France : Total va moderniser Donges et transformer La Mède
Total a présenté aujourd’hui aux instances représentatives du personnel ses perspectives pour son outil de raffinage en France. Ce plan vise à donner les moyens à chaque site de Total en France de résister aux aléas des marchés pour être durablement profitable. A cette fin, Total se propose d’investir pour moderniser la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique) et transformer celle de La Mède (Bouches-du-Rhône) et ainsi pérenniser les activités de ces sites industriels.

Sur les cinq raffineries de Total en France, les trois raffineries de Gonfreville (Haute-Normandie), Grandpuits (Seine-et-Marne) et Feyzin (Rhône) ont démontré en 2013 et 2014 leur résistance face à un environnement économique dégradé et leur capacité à dégager des résultats positifs durables. Deux autres, Donges et La Mède, sont confrontées à de réelles difficultés et sont devenues structurellement déficitaires. Fort de ce constat, Total présente un programme d’investissement majeur afin d’améliorer la performance de ces deux sites et leur donner des perspectives d’avenir :

- A La Mède, un investissement de 200 millions € pour transformer le site et notamment créer la première bio-raffinerie française, l’une des plus grandes d’Europe, pour répondre à la demande croissante en biocarburants, tout en arrêtant, fin 2016, le traitement de pétrole brut.

- A Donges, un investissement de 400 millions € pour moderniser le site afin de lui assurer de nouveaux débouchés rentables grâce à des carburants moins soufrés et conformes aux évolutions des spécifications européennes.

« Face à la crise que connait le raffinage européen, il y a trois attitudes possibles. La première, la facilité, c’est de jeter l’éponge. La deuxième, l’immobilisme, c’est de ne rien faire et de disparaitre. La troisième, c’est d’innover et de se réinventer pour répondre aux évolutions de la demande. L’idée force de notre plan pour le raffinage de Total en France est de remettre nos activités industrielles, notre offre, en phase avec l’évolution des marchés. Le plan que nous présentons aujourd’hui apporte des solutions durables pour les raffineries de Donges et La Mède. Il vient redonner un futur à ces deux sites industriels et renforce ainsi les perspectives de l’outil de raffinage de Total en France », a commenté Patrick Pouyanné, directeur général de Total. « Comme nous l’avons fait pour le projet d’avenir de Carling en Lorraine, les maîtres-mots pour la mise en œuvre de ce plan sont : anticipation et concertation. Total conduira cette transformation industrielle sans aucun licenciement, ni mobilité géographique contrainte pour les salariés non-cadres. »

Une réponse aux évolutions de l’industrie et de son marché

Depuis 2008, la demande en produits pétroliers a diminué de 15% en Europe, réduisant les débouchés du raffinage européen. Cette tendance à la baisse est structurelle car elle résulte des efforts d’efficacité énergétique et de la moindre consommation des véhicules dans le cadre des engagements pris par l’Europe de réduire ses émissions de CO2.

A cette baisse continue du marché européen, s’ajoutent la révolution du pétrole et gaz de schiste américains qui favorisent le raffinage américain et la concurrence des raffineries d’Asie et du Moyen-Orient. Ces deux phénomènes privent les raffineries européennes d’une partie de leurs débouchés en Europe et à l’exportation et ont accentué la surcapacité dans le raffinage européen.

Premier raffineur européen, Total poursuit donc l’évolution responsable de son outil industriel en France dans le prolongement de la reconversion de la Raffinerie des Flandres (2010), de la modernisation de la Plate-forme de Normandie dans laquelle a été investi près d’un milliard d’euros (2012) et de la mise en œuvre du projet d’avenir de Carling (2015).

Avec la modernisation de sa raffinerie de Lindsey au Royaume-Uni annoncée en 2015, Total aura ainsi mené à bien à horizon 2017 l’adaptation de son outil industriel européen au marché et réduit ses capacités de raffinage-pétrochimie de 20% en Europe en 2017 comme le Groupe s’y était engagé en 2012.

A propos de Total

Total est l’un des plus grands groupes pétroliers et gaziers internationaux, exerçant ses activités dans plus de 130 pays. Le Groupe est également un acteur de premier plan de la chimie. Ses 97 000 collaborateurs développent leur savoir-faire dans tous les secteurs de ces industries : exploration et production de pétrole et de gaz naturel, raffinage et distribution, énergies nouvelles, trading et chimie. Ils contribuent ainsi à satisfaire la demande mondiale en énergie, présente et future.

Leader mondial du gaz naturel liquéfié (GNL), Total s’appuie sur des positions solides et diversifiées sur l’ensemble de la chaîne de valeur du GNL, et des ventes de 12,3 millions de tonnes de GNL en 2013. Le Groupe est présent dans la plupart des grandes régions productrices de GNL, ainsi que sur les principaux marchés consommateurs de GNL, et se développe fortement sur cette activité clé de sa stratégie de croissance. Total participe à des projets GNL en Indonésie, au Qatar, aux Emirats Arabes Unis, à Oman, au Nigeria, en Norvège, en Russie, au Yémen, en Angola et en Australie.


Voir le site de la raffinerie de Donges
Voir le site de la raffinerie de La Mède


Origine : Communiqué TOTAL

Voir la fiche entreprise de "TOTAL"



Les dernières news de "TOTAL"



Toutes les news de "TOTAL"
 
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news internationales


>> Toute l'actualité internationale     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor eu exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-oil malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore omv pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc terminal total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2018