Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Mozambique LNG : Mise au point de TotalEnergies
    édité le 11/10/2023 - Plus de news de "TotalEnergies" - Voir la fiche entreprise de "TotalEnergies"


Mozambique LNG : Mise au point de TotalEnergies
A la suite d'un dépôt de plainte contre TotalEnergies pour « homicide involontaire et non-assistance à personne en danger » au moment des attaques terroristes survenues dans le nord du Mozambique en mars 2021, la Compagnie – qui n’a pas reçu communication de cette plainte – tient, d’une part, à rejeter fermement ces accusations et, d’autre part, à rappeler l’aide d’urgence que les équipes de Mozambique LNG ont apportée et les moyens qu’elles ont mobilisés afin de permettre l’évacuation de plus de 2500 personnes (civils, personnel, contractants et sous-traitants) du site d’Afungi où est situé le chantier du projet Mozambique LNG.

Il convient de rappeler que le conflit dans la province du Cabo Delgado (nord du Mozambique) a des origines antérieures aux projets de développement gazier et prend racine dans de nombreux facteurs qui ne sont pas liés au projet Mozambique LNG.

Le 24 mars 2021, a eu lieu l'attaque terroriste de Palma (province du Cabo Delgado), ville voisine du projet Mozambique LNG situé sur le site d’Afungi. Cette attaque a depuis été revendiquée par le groupe terroriste islamique dit AlShabab. Cette attaque terroriste contre des populations civiles a duré plusieurs jours. Même s’il n’existe pas à notre connaissance de recensement officiel du nombre de décès et de portés disparus parmi la population civile lors de l’attaque qui s’est déroulée dans la ville de Palma, cette attaque terroriste tragique a fait de nombreuses victimes et a conduit une partie de la population civile à fuir la zone.

Rappel de l’aide d’urgence apportée et des moyens mis en œuvre par Mozambique LNG au moment des attaques terroristes

Mozambique LNG a pris les mesures qui s’imposaient dans l’urgence en appliquant les procédures en matière de sécurité qui incluaient notamment un plan d’évacuation préétabli. Compte-tenu du caractère exceptionnel de la situation, Mozambique LNG a en particulier assuré l’évacuation de nombreux civils, et a fourni une aide d’urgence, des soins, un concours humain et matériel aux civils venus se réfugier à l’entrée du site.

Dès le début des attaques et l’évaluation de la situation, Mozambique LNG a apporté son aide et assistance aux autorités mozambicaines, notamment en fournissant du carburant pour les appareils utilisés dans les opérations d’évacuation et de sauvetage.

La piste d’atterrissage du site d’Afungi a été utilisée par les autorités mozambicaines ainsi que par les organisations internationales présentes sur les lieux pour procéder à des évacuations par voie aérienne.

Le personnel de Mozambique LNG a distribué de l’eau et des vivres aux civils s’étant réfugiés aux portes du site d’Afungi.

Le personnel médical de Mozambique LNG a été mobilisé pour apporter une aide médicale d’urgence aux civils blessés évacués par air et par mer à partir du site d’Afungi. L’hôpital du site a également été mis à disposition. Mozambique LNG a par ailleurs évacué plus de 2500 personnes, dont de nombreux civils, par voies maritime et aérienne, notamment en mobilisant un ferry pour ces opérations. Des moyens exceptionnels pour une entreprise ont ainsi été mobilisés pour faire face à la situation.

S’agissant du reproche fait à TotalEnergies d’avoir refusé de fournir du carburant à la société de sécurité privée sud-africaine DAG, celle-ci avait été contractée en 2020 par le gouvernement du Mozambique pour des missions de sécurité offensives, de nature militaire, contre les groupes terroristes dans le Nord du Mozambique. La sécurité du site d’Afungi reposait, pour sa part, sur les forces de sécurité gouvernementales. Dans le courant de l’année 2020, plusieurs ONG ont dénoncé des exactions contre la population civile imputées à DAG. Pour ces diverses raisons, Mozambique LNG avait pris la décision de ne pas apporter de soutien aux opérations militaires offensives conduites par DAG mais a apporté son concours aux opérations de sauvetage conduites sous l’autorité des forces de sécurité gouvernementales.

Rappel concernant la prise en charge du personnel, des contractants et des sous-traitants de Mozambique LNG pendant les attaques

Le plan d’évacuation mis œuvre en mars 2021 après l’attaque de la ville de Palma, a concerné l’ensemble du personnel travaillant sur le site d’Afungi, y compris le personnel des contractants de Mozambique LNG et de leurs sous-traitants.

Il convient de préciser qu’à la suite de l’augmentation de la menace terroriste, le nombre de personnel de Mozambique LNG, de ses contractants et des sous-traitants de ceux-ci avait été réduit de façon significative début 2021. Le personnel de Mozambique LNG et des contractants et leurs sous-traitants restant mobilisés étaient logés sur le site d’Afungi et avaient pour instruction, pour des raisons de sécurité, de rester à l’intérieur du site en toutes circonstances.

D’après les informations à disposition de Mozambique LNG, ces instructions ont été répercutées par les contractants de Mozambique LNG à leurs employés et à leurs sous-traitants et aucun contractant n’a informé Mozambique LNG de la présence de salariés hors du site d’Afungi. Lors de l’attaque de la ville de Palma, Mozambique LNG a fait en sorte que l’ensemble de son personnel et de ses contractants sous-traitants soit évacué du site d’Afungi, ainsi que de nombreux civils.

Au total, plus de 2500 personnes, pour la moitié du personnel de Mozambique LNG et de ses sous-traitants et pour l’autre moitié des civils fuyant la zone des combats, ont ainsi été évacués à partir du site d’Afungi par la mer au moyen d’un ferry mobilisé par Mozambique LNG et par la voie des airs (avion et hélicoptère).

Evolution de la situation depuis les attaques terroristes de mars 2021

Compte tenu de l’évolution de la situation sécuritaire sur place, Mozambique LNG a décidé le retrait de l’ensemble du personnel du projet Mozambique LNG du site d’Afungi. Cette situation a conduit Mozambique LNG à déclarer la force majeure en avril 2021.

Le rétablissement de la sécurité dans la région relève du gouvernement du Mozambique, il s’agit d’une prérogative d’un Etat souverain. Grâce aux efforts engagés par l’Etat du Mozambique, avec l’appui des pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe et du Rwanda, la situation sécuritaire s’est sensiblement améliorée dans la province du Cabo Delgado depuis 2021 et les activités terroristes sont en nette régression.

Mozambique LNG exerce une veille constante sur la situation sécuritaire, notamment à l’aide d’experts internes et externes. Plusieurs audits ont été diligentés, lesquels ont confirmé l’amélioration significative de la situation sécuritaire dans la région de Cabo Delgado.

La décision de redémarrer le projet est soumise à la condition de pouvoir mener à son terme le projet dans de bonnes conditions de sécurité. Cette position est partagée par tous les partenaires de Mozambique LNG. Les activités actuelles sur site se limitent au renforcement des infrastructures de sécurité et l’amélioration des voies d’accès.

Par ailleurs, Mozambique LNG met en œuvre un important programme d’actions socio-économiques à destination des populations locales afin de favoriser le développement économique local et de contribuer à la stabilisation de la zone, et d'apporter un soutien aux communautés locales. Ces programmes socio-économiques destinés au Cabo Delgado font partie de l'initiative Pamoja Tunaweza. Ce programme d’actions socio-économiques a pris le relai de l’aide humanitaire d’urgence déployée très rapidement par Mozambique LNG après l’attaque de la ville de Palma, en particulier par la fourniture de nourriture.

À propos de TotalEnergies

TotalEnergies est une compagnie multi-énergies mondiale de production et de fourniture d’énergies : pétrole et biocarburants, gaz naturel et gaz verts, renouvelables et électricité. Ses 105 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie toujours plus abordable, propre, fiable et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, TotalEnergies inscrit le développement durable dans toutes ses dimensions au cœur de ses projets et opérations pour contribuer au bien-être des populations.


Origine : Communiqué TotalEnergies

Voir la fiche entreprise de "TotalEnergies"



Les dernières news de "TotalEnergies"



Toutes les news de "TotalEnergies"
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom anadarko angola apache australia axens baker-hughes bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg cheniere chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt engie engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng fluor fluxys foster-wheeler fpso france fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany gnl gtt gulf-of-mexico guyana hess hydrogen india indonesia inpex iraq italy kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mexico mozambique natural-gas neptune-energy netherlands nigeria nigeria north-sea norway novatek offshore oil oman omv opec orlen pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform poland production qatar qatar-petroleum raffinerie refinery repsol rig rosneft russia rwe saipem santos saudi-arabia saudi-aramco schlumberger selling senegal shell socar sonatrach statoil subsea subsea-7 survey technip technipfmc texas total totalenergies transocean tullow turbine uae ufip uk us vopak well wintershall wintershall-dea wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2024