Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Mise à jour sur la marée noire dans le Golfe du Mexique
    édité le 11/05/2010 - Plus de news de "BP France" - Voir la fiche entreprise de "BP France"


Mise à jour sur la marée noire dans le Golfe du Mexique
Maîtrise et confinement de la source sous-marine
Les opérations sous-marines se poursuivent, centrées sur deux pistes, d’une part celle d’un confinement physique destiné à réduire le déversement de pétrole et d’autre part celle d’un « étouffement par le haut » pour bloquer l’écoulement de pétrole.

Le couvercle de confinement déployé la semaine dernière, est désormais stationné à l’extérieur de la zone de déversement, sur le fond marin. Les travaux pour l’installer sur la source de déversement principale ont été suspendus au cours du week-end car une accumulation d’hydrates empêchait la mise en place adéquate de la cloche sur cette fuite.

Un second couvercle, plus petit, est en cours de préparation et doit être descendu sur la source de déversement principale. Cette cloche plus petite sera reliée par une tige de forage et des tubes prolongateurs jusqu’à un navire de forage qui collectera et traitera le pétrole. Elle a été conçue de manière à éviter la formation massive d’hydrates. C’est la première fois qu’une telle opération est menée à plus de 1500 mètres sous l’eau.
Par ailleurs, la poursuite des travaux sur le bloc obturateur de puits nous permet de tenter une solution « d’étouffement par le haut » visant à interrompre totalement l’écoulement de pétrole du puits. Cette option sera poursuivie en parallèle de celle du plus petit couvercle de confinement au cours des deux prochaines semaines.

Toutes les techniques déployées ou étudiées dans le but de contenir le déversement de pétrole au niveau du fond marin impliquent une part d’incertitude significative car elles n’ont jamais été tentées dans de telles conditions par le passé.

BP continue de faire tout son possible, en collaboration avec les autorités gouvernementales et avec d’autres experts du secteur, pour trouver une solution et stopper l’écoulement à la source.

Le forage d’un puits de secours, démarré le dimanche 2 mai, progresse également. On estime à trois mois environ le délai nécessaire pour le mener à terme.
Interventions et confinement en surface
La récupération et la dispersion du pétrole échappé jusqu’à la surface de la mer se poursuit elle-aussi. Elles mobilisent plus de 275 navires dont des récupérateurs, des remorqueurs, des barges et des navires dépollueurs.

La quantité d’agents dispersants répandue sur la nappe à la surface depuis le début des interventions s’élève à plus d’un million de litres.

Les opérations pour récolter le pétrole à la surface des eaux continuent également à un rythme intensif. Plus de 300 000 litres de pétrole mêlé à l’eau ont désormais été collectés.

La longueur totale des barrages flottants déployés pour empêcher la nappe d’atteindre les côtes dépasse désormais les 320 kilomètres.

À l’heure actuelle, le coût total des interventions s’élève à plus de 350 millions de dollars, en prenant en compte les opérations de collecte, de maîtrise et de confinement du déversement, le forage du puits de secours et les sommes versées ou promises aux États riverains de la Côte du Golfe, à l’État fédéral ou au titre d’indemnités.


Origine : Communiqué BP France

Voir la fiche entreprise de "BP France"



Les dernières news de "BP France"

 
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom anadarko angola apache australia axens baker-hughes bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg cheniere chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt engie engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng fluor fluxys foster-wheeler fpso france fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany gnl gtt gulf-of-mexico guyana hess hydrogen india indonesia ineos inpex iraq italy kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mexico mozambique natural-gas neptune-energy nigeria nigeria north-sea norway novatek offshore omv opec pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform poland production qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-arabia saudi-aramco schlumberger seismic selling senegal shale-gas shell socar sonatrach statoil subsea subsea-7 survey technip technipfmc texas total totalenergies tullow turbine uae ufip uk us vopak well wintershall wintershall-dea wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2023