Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Méditerranée orientale: la Turquie doit immédiatement cesser ses activités illégales de forage
    édité le 18/09/2020


Méditerranée orientale: la Turquie doit immédiatement cesser ses activités illégales de forage
Les députés européens condamnent les actions de la Turquie dans les zones économiques exclusives de la Grèce et de Chypre et expriment leur pleine solidarité avec les deux États membres.

Les députés ont fait part de leur inquiétude concernant le différend en cours et les risques qui en découlent en matière d’escalade militaire entre des États membres de l’UE et un pays candidat à l’adhésion à l’Union.

En amont du Conseil européen extraordinaire des 24/25 septembre sur la dangereuse escalade et le rôle de la Turquie en Méditerranée orientale, les députés expriment leur pleine solidarité avec la Grèce et Chypre dans une résolution adoptée par 601 voix pour, 57 contre et 36 abstentions.

Affirmant que l’UE est prête et déterminée à défendre ses intérêts, les députés appellent la Turquie à cesser immédiatement toute activité illégale de prospection et de forage en Méditerranée orientale, à ne pas violer l’espace aérien grec et les eaux territoriales grecques et chypriotes et à mettre fin à la ‘‘rhétorique nationaliste belliqueuse’’.

Détérioration des relations entre l’UE et la Turquie

Une solution ne sera possible qu’au travers d’un dialogue, de la diplomatie et de la négociation, affirment les députés, qui appellent tous les acteurs impliqués, en particulier la Turquie, à s’engager sans délai dans un processus de désescalade en retirant leurs forces armées de la zone. Ils saluent la décision de la Turquie de retirer le 12 septembre dernier l’un de ses navires de recherche sismique de la zone litigieuse, un premier geste en vue de l’apaisement des tensions, tout en condamnant en même temps le projet de la Turquie de prolonger la durée de service d’un autre navire de forage.

Les députés ont fait part de leur vive inquiétude quant à l’état actuel des relations entre l’UE et la Turquie, déjà sérieusement affectées par la grave situation en matière de droits de l’homme et par l’érosion de la démocratie et de l’État de droit en Turquie.

De nouvelles sanctions ne sont pas exclues

Les députés appellent la Turquie et les États membres à soutenir le dialogue politique en Libye et à respecter l’embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies. Les députés déplorent l’impact négatif sur la stabilité de la région, notamment en Syrie, de la politique étrangère actuelle de la Turquie et d’autres actions menées en Méditerranée.

Précisant que de nouvelles sanctions ne pourraient être évitées qu’au travers du dialogue, ils appellent le Conseil à se tenir prêt à mettre en place de nouvelles mesures restrictives sectorielles et ciblées, qui n’auraient pas d’impact négatif sur la population turque ou les réfugiés qui résident dans le pays.

Contexte

Ces derniers mois, la tension est montée suite à l’augmentation des activités de prospection gazière de la Turquie au sein de la zone économique exclusive grecque et chypriote. Depuis, la Grèce et la Turquie ont mis leurs armées en état d’alerte et ont envoyé des navires de guerre dans la zone contestée. Avant le débat de mardi, les députés avaient déjà discuté du rôle problématique de la Turquie dans la région avec le Chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, lors de la session plénière de juillet.


Origine : Communiqué Parlement européen



 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg chevron china chiyoda cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gtt gulf-of-mexico halliburton hess india indonesia inpex iraq jacobs jgc kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill senegal shale-gas shell socar sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 survey tap technip technipfmc texas total transocean tullow turbine ufip uk us vallourec vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2020