Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Le port de Marseille Fos s'engage dans la réduction des émissions des navires
    édité le 22/11/2018


Le port de Marseille Fos s'engage dans la réduction des émissions des navires
Fin 2017, le port de Marseille Fos a constitué un groupe de travail réunissant des acteurs de la filière du gaz naturel liquéfié (GNL) afin de réfléchir au développement du GNL comme carburant marin en vue de réduire les impacts des navires dans le port de Marseille Fos.

Le groupe de travail a eu pour mission d’étudier les options logistiques pour l’avitaillement de GNL dans le port de Marseille Fos et de s’assurer de leur pertinence.

Economiquement très compétitif, le GNL permet d’éliminer la quasi-totalité des émissions de soufre (SOx) et de particules, de réduire de plus 80% des émissions d’oxyde d’azote (NOx) et jusqu’à 25% les émissions de dioxyde de carbone (CO2) par rapport aux carburants maritimes actuels. Par conséquent, le GNL représente pour l’industrie maritime une alternative disponible immédiatement et répondant aux enjeux environnementaux actuels.

Entre mars et juillet 2018 le groupe de travail GNL a élaboré un schéma directeur détaillant les investissements requis, leur phasage et les modes d’exploitation possibles. Il a réuni les armateurs ayant manifesté un intérêt pour la filière GNL au départ de Marseille/Fos, les responsables des deux terminaux GNL établis à Fos (Elengy et Fosmax LNG), un fournisseur de GNL (Total Marine Fuels Global Solutions) ainsi que la plateforme GNL carburant marin et fluvial.

Les acteurs ont confirmé la faisabilité, dans un calendrier restreint, d’une solution opérationnelle d’avitaillement en GNL à Marseille et à Fos consistant en :

1. Le développement rapide d’une logistique d’avitaillement par camion pour servir les ferries dans un premier temps et qui restera à terme une option en cas d’indisponibilité des navires avitailleurs.
2. La mise en place d’un ou plusieurs “navire(s) avitailleur(s)” adapté(s) pour les navires de croisière et ferries ainsi que les porte-conteneurs.

Les acteurs se préparent déjà à ces échéances : Fosmax LNG investit notamment sur le terminal de Fos Cavaou afin de l’adapter aux escales des petits méthaniers. Ce service sera disponible à l’été 2019 (50 créneaux annuels). Elengy étudie la prolongation de l’activité de Terminal de Fos Tonkin centrée sur le chargement de petits méthaniers, avec la mise à disposition de 100 créneaux annuels dès 2021.

Le port de Marseille Fos se félicite des résultats du groupe de travail et de la mobilisation de ses participants dans une vision industrielle partagée visant à promouvoir le GNL comme carburant marin.

Ces travaux conduiront à la mise en place d'une filière économique complète et durable qui aboutira à des mesures concrètes de réduction des émissions, tous trafics confondus.

A propos du Port de Marseille Fos

Idéalement situé sur les rives de la Méditerranée, le Port de Marseille Fos, 1er port français, est la porte d’entrée naturelle de l’Europe. Il se positionne comme l’alternative Sud aux ports du Nord de l’Europe pour l’accès aux marchés français et européens.

Sur une zone aussi étendue que la ville de Paris, il dispose d’espaces et d’infrastructures pour accueillir à la fois des activités maritimes, logistiques et industrielles.

Port généraliste, il traite tout type de marchandise : hydrocarbures et vracs liquides (pétrole, gaz et produits chimiques), marchandises diverses (conteneurs et autres conditionnements), vracs solides (minerais et céréales).

Il accueille des entrepôts sur deux zones logistiques à proximité des terminaux à conteneurs de Fos (Ikea, Maisons du Monde, Geodis/ Mattel…) ainsi que des industries (raffineries, sidérurgie, industrie chimique).

Comme tout port de niveau mondial, il assure une activité de réparation navale avec 9 formes de radoub dont la plus grande de Méditerranée, la « forme 10 ».

C’est aussi un port qui répond aux standards internationaux requis pour les activités de passagers, croisière et ferries. Plus de 2 millions de voyageurs transitent par le port de Marseille Fos chaque année. En moins de dix ans, il est devenu le 1er port de croisières de France.


Origine : Communiqué Port de Marseille



 
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor eu exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling maersk-oil malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2018