Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Lancement du projet majeur Arctic LNG 2 en Russie
    édité le 05/09/2019 - Plus de news de "TOTAL" - Voir la fiche entreprise de "TOTAL"


Lancement du projet majeur Arctic LNG 2 en Russie
Total, Novatek et les autres actionnaires du projet ont approuvé la décision finale d’investissement (FID) d’Arctic LNG 2, un développement majeur de gaz naturel liquéfié (GNL) situé sur la péninsule de Gydan en Russie. Le projet aura une capacité de production de 19,8 millions de tonnes par an (Mtpa) et le premier cargo de GNL d’Arctic LNG 2 est attendu pour 2023. Les deuxième et troisième trains démarreront respectivement en 2024 et 2026.

Total détient une participation directe de 10% dans Arctic LNG 2 aux côtés de Novatek (60%), CNOOC (10 %), CNPC (10 %) et d’un consortium Mitsui-Jogmec, Japan Arctic LNG (10 %). Total possède également une participation indirecte de 11,6 % dans le projet via les 19,4 % que le Groupe détient dans le capital de Novatek, sa participation économique globale dans le projet s’élève ainsi à 21,6%.

« Ce projet s’appuie sur le succès de Yamal LNG et permettra de fournir du GNL de manière compétitive aux marchés d’ici quatre ans », a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total. « Arctic LNG 2 complète notre portefeuille en croissance de projets GNL compétitifs, fondés sur des ressources géantes à bas coûts de production et destinées principalement aux marchés asiatiques.»

Le projet bénéficie de coûts amont très faibles par le développement des ressources géantes du gisement à terre de gaz à condensats d’Utrenneye. L'installation de trois plates-formes gravitaires (gravity-based structures) en béton dans le golfe de l’Ob qui accueilleront chacune un train de liquéfaction d’une capacité de 6,6 Mtpa va permettre des réductions de coûts significatives (supérieures à 30% par tonne de GNL) par rapport à Yamal LNG. La proximité de Yamal LNG permettra aussi à Arctic LNG 2 de bénéficier de synergies avec les infrastructures existantes mais aussi de synergies logistiques.

Le transport de la production d’Arctic LNG 2 vers les marchés internationaux sera assuré par une flotte de méthaniers brise-glaces qui pourront utiliser la route du Nord ainsi que le terminal de transbordement du Kamchatka pour les cargaisons à destination de l’Asie et le terminal de transbordement proche de Mourmansk pour les cargaisons destinées à l'Europe.

Total, 2e plus grand acteur privé de GNL au monde

Total est le deuxième plus grand acteur privé de GNL au monde, avec un portefeuille global de près de 40 Mtpa à l’horizon 2020 et une part de marché mondiale de l’ordre de 10 %. Avec 22 Mt de GNL vendues en 2018, le groupe bénéficie de positions solides et diversifiées tout au long de la chaîne de valeur du GNL. Grâce à ses participations dans des usines de liquéfaction au Qatar, au Nigeria, en Russie, en Norvège, à Oman, en Égypte, aux Émirats Arabes Unis, aux États-Unis, en Australie ou encore en Angola, le Groupe commercialise du GNL sur l’ensemble des marchés mondiaux.

A propos de Total

Total est un acteur majeur de l'énergie, qui produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité bas carbone. Nos 100 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus abordable, plus propre et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, notre ambition est de devenir la major de l’énergie responsable.


Origine : Communiqué TOTAL

Voir la fiche entreprise de "TOTAL"





Les dernières news de "TOTAL"



Toutes les news de "TOTAL"
  Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019