Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • La Commission autorise l'acquisition d'Invensys par Schneider Electric dans le secteur de l'automatisation et du contrôle industriel
    édité le 02/12/2013 - Plus de news de "Commission Européenne" - Voir la fiche entreprise de "Commission Européenne"


La Commission autorise l'acquisition d'Invensys par Schneider Electric dans le secteur de l'automatisation et du contrôle industriel
La Commission Européenne a autorisé, en vertu du règlement sur les concentrations de l'UE, l'acquisition de l'entreprise britannique Invensys par l'entreprise française Schneider Electric. Les deux entreprises fournissent notamment des automatismes industriels et des systèmes de contrôle. La Commission a conclu que l'opération ne poserait pas de problème de concurrence, car les activités des deux entreprises sont complémentaires et l'entité issue de la concentration continuerait à être confrontée à plusieurs concurrents importants sur les marchés affectés.

Schneider Electric a l'intention d'acquérir les activités d'Invensys dans le domaine de l'automatisation et du contrôle industriel via une offre publique d'achat de €3.9 milliards. L'industrie de l'automatisation et du contrôle industriel fournit des solutions pour détecter, surveiller, superviser, contrôler et automatiser des objets, machines, processus et systèmes industriels, ainsi que des infrastructures.

Dans les industries de transformation, les automatismes et systèmes de contrôle fournissent des solutions pour les environnements industriels, où des matières fongibles sont transformées selon un processus continu (par exemple dans l'industrie chimique, les centrales électriques ou les usines de traitement de l'eau). Concernant l'industrie manufacturière les automatismes et systèmes de contrôle fournissent des solutions pour l'assemblage et l'intégration de composants en des unités plus importantes et plus complexes (par exemple dans les usines automobiles ou de conditionnement).

La Commission a examiné les effets de l'opération sur la concurrence sur les marchés de la vente de logiciels d'interface homme machine (IHM), de panneaux de contrôle et de systèmes de sécurité des procédés industriels dans l'EEE et au niveau mondial. Les logiciels d'IHM assistent les opérateurs dans leur gestion des équipements de contrôle industriels via une interface graphique.

La Commission a constaté que les clients ne considéraient pas Schneider Electric et Invensys comme les plus proches concurrents. L'enquête de la Commission a également révélé que les deux entreprises avaient des activités complémentaires, Schneider Electric étant principalement concentré sur les automatismes et systèmes de contrôle pour les industries manufacturières, tandis qu'Invensys est surtout présent dans le domaine des automatismes et systèmes de contrôle pour les industries de transformation. L'enquête a également confirmé que l'entité issue de la concentration continuerait à être confrontée à la concurrence d'un certain nombre d'autres acteurs importants, tels que Siemens, ABB, Emerson et Rockwell Automation.

En conséquence, la Commission a conclu que l'opération ne poserait pas de problème de concurrence.

L'opération a été notifiée à la Commission le 24 octobre 2013.

Informations sur les entreprises et les produits

Invensys est une multinationale du secteur de l'électronique et de l'ingénierie, principalement active dans le domaine des automatismes industriels et des systèmes de contrôle. Schneider Electric est également présent dans ce domaine et a en outre des activités dans le domaine de la distribution électrique et de la gestion de l'énergie.

En avril 2013 la Commission a autorisé l'acquisition par Siemens de la division «signalisation ferroviaire» d’Invensys (cf IP/13/342).

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

La Commission a pour mission d'apprécier les concentrations et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l'article 1er du règlement sur les concentrations) et d’empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l’EEE ou une partie substantielle de celui-ci.

La grande majorité des concentrations notifiées ne posent pas de problème de concurrence et sont autorisées après un examen de routine. À compter de la date de notification d’une opération, la Commission dispose en général d’un délai maximal de vingt-cinq jours ouvrables pour décider d’autoriser cette opération (phase I) ou d’ouvrir une enquête approfondie (phase II).


Origine : Communiqué Commission Européenne

Voir la fiche entreprise de "Commission Européenne"



Les dernières news de "Commission Européenne"



Toutes les news de "Commission Européenne"
 
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor eu exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling maersk-oil malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019