Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Investor Day Vallourec 2013
    édité le 27/09/2013 - Plus de news de "VALLOUREC" - Voir la fiche entreprise de "VALLOUREC"


Investor Day Vallourec 2013
Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium, a tenu ce jour son Investor Day à Pittsburgh, aux Etats-Unis. Lors de cette conférence, Vallourec a présenté les récentes évolutions des marchés sur lesquels il opère et a rappelé ses principales orientations stratégiques.

Philippe Crouzet, Président du Directoire, a déclaré : « Les besoins en énergie à moyen et long termes resteront porteurs pour les activités de Vallourec, en particulier dans le Pétrole et Gaz. C'est pourquoi Vallourec, au terme d'une période marquée par d'importants investissements, réaffirme sa stratégie de croissance rentable sur les marchés de l'énergie, avec l'ambition, et désormais l'opportunité, de devenir par sa présence locale le fournisseur de référence sur les principaux marchés de croissance. Dans les métiers de l'Energie électrique et de l'Industrie, Vallourec continuera à valoriser son expertise technique et sa capacité d'innovation pour offrir des produits et services à plus forte valeur ajoutée. Le Groupe continuera ses efforts en matière d'excellence opérationnelle et de réduction des coûts, en particulier en Europe.

Vallourec entre ainsi dans une nouvelle phase et vise une amélioration dans la durée de son EBITDA et un retour à une génération récurrente de cash flows[1] positifs afin d'assurer la création de valeur, dans une perspective de développement durable, au profit de l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise. Pour l'exercice 2013, Vallourec confirme son objectif d'une progression des volumes et du chiffre d'affaires, ainsi que d'une amélioration du taux de marge d'exploitation. Cette amélioration de la performance du Groupe sera toutefois légèrement freinée par l'affaiblissement de la parité du réal brésilien contre les autres devises et un ajustement temporaire de la demande en tubes destinés à l'équipement de nouveaux puits au Brésil. »

POINT SUR L'ACTIVITE

Concernant l'activité Pétrole et Gaz, les conditions de marché dans la zone EAMEA[2] restent positives tandis qu'aux Etats-Unis, le forage gazier reste faible. Au Brésil, dans un environnement marqué par l'affaiblissement de la parité du réal brésilien, on assiste à un ajustement temporaire de la demande en tubes destinés à l'équipement de nouveaux puits.

- Dans la zone EAMEA, l'activité continue de bénéficier d'un bon carnet de commandes. La qualification des produits premium chez VSB, en cours de finalisation, se déroule conformément au calendrier et permet à l'usine d'augmenter progressivement sa production de produits premium afin de satisfaire les commandes provenant des différentes régions de cette zone qu'elle a vocation à servir.

- Aux Etats-Unis, la montée en puissance du nouveau laminoir se déroule conformément au calendrier prévu et permet de tirer parti du niveau élevé de l'activité de forage de pétrole de schiste. Néanmoins, le forage de gaz de schiste ne montrant pas de signe de reprise, le mix produit reste tiré par le forage de pétrole de schiste, et évolue vers davantage de connexions semi-premium à plus faibles marges.

- Au Brésil, dans un contexte où, durant l'été, le réal brésilien s'est fortement affaibli, Petrobras met la priorité sur la génération de trésorerie, et augmente sa production de pétrole à court terme. Pour Vallourec, cela devrait se traduire, à partir du quatrième trimestre et jusqu'à la mi-année 2014, dans ses livraisons par davantage de tubing[3] (tubes pour la production de pétrole) et moins de casing[4] (tubes pour l'équipement des nouveaux puits), réduisant en conséquence temporairement les tonnages de tubes OCTG livrés sur le marché domestique.

Vallourec ne constate aucun signe tangible de reprise sur ses autres marchés, à l'exception du rebond du marché automobile observé depuis le début de l'année au Brésil.

L'affaiblissement du réal brésilien contre les autres devises constaté cet été aura un effet conversion négatif sur les résultats du second semestre. A contrario, en 2014, une stabilité de la parité du réal brésilien aux niveaux actuels aurait un impact positif sur la compétitivité des entités brésiliennes, en dépit de l'inflation élevée sur les coûts locaux.

ACQUISITION

Le Groupe a annoncé avoir signé un accord portant sur l'acquisition des actifs de Lupatech Tubular Services Rio das Ostras Unit, une société de services pétroliers et gaziers située à Rio das Ostras, RJ, Brésil. Cette acquisition complétera la gamme des services actuellement proposée par le Groupe au Brésil et permettra à Vallourec de développer son offre de services d'inspection, de maintenance et de revêtement de tubes. Cette transaction qui sera finalisée dans les prochains jours s'élèvera au total à environ 21 millions d'euros en numéraire.

UNE STRATEGIE REAFFIRMEE, ORIENTEE VERS LA CREATION DE VALEUR

La conférence qui s'est tenue ce jour a également été l'occasion pour le Groupe de confirmer ses objectifs stratégiques à moyen terme.
Vallourec a notamment réitéré sa confiance dans sa capacité à tirer parti de la croissance de ses activités Pétrole et Gaz, dont la marge d'exploitation en 2012 était supérieure à la moyenne du Groupe, sur ses trois implantations géographiques principales à savoir : la zone EAMEA (40 à 50 % des ventes Pétrole et Gaz), les Etats-Unis (30 à 40 %) et le Brésil (15 à 25 %).

- Dans la zone EAMEA, le Groupe devrait bénéficier d'un effet volume positif lié à la croissance des investissements des opérateurs historiques, aussi bien compagnies nationales au Moyen-Orient qu'opérateurs internationaux en Mer du Nord, Afrique de l'Ouest et de l'Est. Vallourec s'appuiera pour ce faire sur son nouveau laminoir brésilien ainsi que sur ses capacités de finition locales, comme par exemple en Arabie Saoudite et au Nigéria.

- Aux Etats-Unis, le marché offre des perspectives favorables concernant le pétrole de schiste et l'exploration offshore, auxquelles s'ajoute, à terme, la reprise attendue du gaz de schiste, dont les besoins seront portés par la consommation résidentielle, la substitution du charbon par le gaz pour la production d'électricité, la relocalisation de certaines industries pétrochimiques et enfin par les exportations envisagées de gaz naturel liquéfié.

- Au Brésil, Vallourec bénéficiera du développement de l'exploration offshore des champs pré-salifères. Le Groupe s'appuiera notamment sur sa relation durable avec Petrobras, dont le plan stratégique 2013-2017 repose sur un important plan d'investissements en exploration et production.

Pour les activités Energie électrique et Industrie, dont les marges d'exploitation en 2012 étaient inférieures à la moyenne du Groupe, Vallourec met en oeuvre un ensemble d'actions visant à une différenciation accrue grâce à la prémiumisation de son offre de produits et de services. Le Groupe constate sur ces deux segments une stabilisation des marchés à leurs niveaux actuels.

Grâce aux investissements réalisés et à la croissance attendue des volumes Pétrole et Gaz, Vallourec anticipe la poursuite de l'amélioration de son mix produits et de sa compétitivité. Par ailleurs, le Groupe continue ses efforts en matière d'excellence opérationnelle à travers notamment le programme CAPTEN+, lancé en 2011, dont l'objectif est de compenser l'inflation sur ses coûts et de contribuer au renforcement de sa compétitivité. A ce titre, de nouvelles initiatives sont déployées depuis 2012 afin d'accélérer la réduction des coûts, notamment en Europe. Ces programmes continueront au-delà de l'exercice 2013.

Les perspectives encourageantes des marchés du pétrole et du gaz permettent d'envisager un équilibre raisonnable entre besoins et offre de tubes premium sur les marchés où opère le Groupe. Le positionnement premium du Groupe et sa capacité d'innovation, la montée en puissance de ses nouvelles capacités et les progrès attendus en matière d'efficacité opérationnelle sont les principaux facteurs qui devraient contribuer à une meilleure rentabilité. Vallourec vise ainsi une amélioration durable de son taux de marge brute d'exploitation.

Le retour à un niveau d'investissements industriels de l'ordre de 450 millions d'euros par an à partir de 2015 marquera l'aboutissement d'une période d'investissements stratégiques exceptionnels. Le montant de ces investissements stratégiques s'est élevé à environ 2 milliards d'euros entre mi-2007 et mi-2013. Jointe à la progression attendue des cash flows opérationnels du Groupe, cette réduction des dépenses d'investissements contribuera au retour à une génération récurrente de cash flows positifs.

En synthèse, pour l'exercice 2013, Vallourec confirme son objectif d'une progression des volumes et du chiffre d'affaires, ainsi que d'une amélioration du taux de marge d'exploitation. Cette amélioration de la performance du Groupe sera toutefois légèrement freinée par l'affaiblissement de la parité du réal brésilien contre les autres devises et un ajustement temporaire de la demande au Brésil.

Au-delà, en dépit de ces éléments conjoncturels susceptibles d'affecter également le début de l'exercice 2014, le Groupe confirme ses perspectives favorables à moyen et long termes, permettant d'assurer la création de valeur au profit de l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise.


A propos de Vallourec

Vallourec est leader mondial des solutions tubulaires premium destinées principalement aux marchés de l'énergie ainsi qu'à d'autres applications industrielles.
Avec plus de 23 000 collaborateurs, des unités de production intégrées, une R&D de pointe et une présence dans plus de 20 pays, Vallourec propose à ses clients des solutions globales innovantes adaptées aux enjeux énergétiques du XXIe siècle.
Coté sur NYSE Euronext à Paris (code ISIN : FR0000120354, Ticker VK), éligible au Service de Règlement Différé (SRD), Vallourec fait partie des indices MSCI World Index, Euronext 100 et CAC 40.
Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d'American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (ISIN code : US92023R2094, Ticker : VLOWY). La parité entre l'ADR et l'action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.


Origine : Communiqué VALLOUREC

Voir la fiche entreprise de "VALLOUREC"



Les dernières news de "VALLOUREC"



Toutes les news de "VALLOUREC"
  Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019