Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Impact de la récupération assistée du pétrole par voie chimique sur la gestion de l’eau - IFPEN lance Dolphin, un projet de recherche expérimentale avec des industriels
    édité le 18/03/2014 - Plus de news de "IFP Energies Nouvelles" - Voir la fiche entreprise de "IFP Energies Nouvelles"


Impact de la récupération assistée du pétrole par voie chimique sur la gestion de l’eau - IFPEN lance Dolphin, un projet de recherche expérimentale avec des industriels
IFP Energies nouvelles vient de lancer en collaboration avec six partenaires industriels , le projet de recherche Dolphin™, qui vise à étudier l’impact de la récupération assistée (EOR) par voie chimique sur les technologies mises en oeuvre dans le cadre de la gestion des eaux de production pétrolière.

L’EOR joue un rôle déterminant pour augmenter la quantité d’hydrocarbures extraite d’un gisement. Il représente un enjeu majeur pour les opérateurs pétroliers dans un contexte de croissance de la demande d’énergie nécessitant de repousser les limites actuelles des réserves.

La récupération chimique utilise en particulier des viscosifiants et des tensio-actifs permettant de produire jusqu’à 20% d’hydrocarbures additionnels sur un champs pétrolier.

L’un des défis à relever pour développer l’EOR chimique est de comprendre l’impact des produits utilisés sur le cycle de l’eau et d’apporter des solutions. Cela requiert d’investiguer la compatibilité des procédés EOR avec les technologies de séparation de l’eau et des hydrocarbures, de développer des solutions adaptées pour faciliter le traitement des eaux produites et de définir les conditions de réinjection des eaux dans le réservoir à des fins de récupération assistée.

A ce titre, IFPEN vient de conduire pendant 18 mois en collaboration avec Petrobras et Statoil une étude préliminaire en laboratoire destinée à mesurer l’impact des additifs utilisés par l’EOR chimique sur les installations de traitement des eaux en surface. Au regard des verrous techniques restant encore à lever, IFPEN lance aujourd’hui un ambitieux programme expérimental ouvert aux opérateurs pétroliers via la création du projet Dolphin™. Outre Petrobras et Statoil, IFP Technologies Canada, OMV, Shell et Wintershall ont d’ores et déjà rejoint Dolphin™.

D'une durée de trois ans, Dolphin™ doit permettre d'étudier, en conditions représentatives de champs pétroliers, l'impact de l'EOR chimique sur l’ensemble du système de production, et plus précisément d’évaluer la compatibilité des substances chimiques de l’EOR avec les additifs de traitement ainsi que leur impact sur le puits, les installations de surface et les procédés de réinjection.

A propos de IFP Energies nouvelles

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un organisme public d’innovation et de formation intervenant dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. Sa mission est d’apporter aux acteurs publics et à l’industrie des technologies performantes, économiques, propres et durables pour relever les défis sociétaux liés au changement climatique, à la diversification énergétique et à la gestion des ressources en eau. S’appuyant sur des compétences reconnues dans le monde entier, IFPEN travaille activement, depuis plus de 20 ans, dans le domaine de l'EOR chimique et propose des solutions innovantes élaborées dans ses laboratoires et avec des outils de modélisation, à la pointe du progrès.


Origine : Communiqué IFP Energies Nouvelles

Voir la fiche entreprise de "IFP Energies Nouvelles"



Les dernières news de "IFP Energies Nouvelles"



Toutes les news de "IFP Energies Nouvelles"
 
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg chevron china chiyoda cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany ghana gnl gtt gulf-of-mexico hess india indonesia inpex iraq italy jacobs jgc kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger senegal shale-gas shell socar sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 survey tap technip technipfmc texas total transocean tullow turbine ufip uk us vallourec vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2021