Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • HY4Link : un projet d’infrastructure transfrontalière de transport d’hydrogène pour accélérer la décarbonation en France, en Belgique, au Luxembourg et en Allemagne
    édité le 20/06/2024 - Plus de news de "GRTgaz" - Voir la fiche entreprise de "GRTgaz"


HY4Link : un projet d’infrastructure transfrontalière de transport d’hydrogène pour accélérer la décarbonation en France, en Belgique, au Luxembourg et en Allemagne
Creos Luxembourg, Fluxys hydrogen en Belgique et GRTgaz en France annoncent la publication du projet d’infrastructure de transport d’hydrogène HY4Link dans le Plan de Développement Décennal du Réseau Européen Hydrogène, une première étape pour devenir Projet d’Intérêt Commun. Dans le prolongement, les partenaires ont signé un protocole d’accord pour intensifier leur coopération afin de travailler sur ce projet de réseau d’hydrogène intégré.

Dans un premier temps, les partenaires vont évaluer les besoins de consommation et de transit à la maille de la Grande Région1 avant de lancer de manière conjointe les études de faisabilité. En effet, cette initiative propose de relier la Belgique, le Luxembourg, la région Grand Est en France et l’État Fédéral de la Sarre en Allemagne, formant ainsi un élément central de la dorsale européenne de l’hydrogène2.

HY4Link est conçu pour relier les industries en France, en Allemagne et au Luxembourg à des hubs d’importation d’hydrogène situés à Anvers, Zeebrugge, Rotterdam et Dunkerque. En outre, le projet favorisera la production locale d’hydrogène renouvelable dans la Grande Région en mettant à disposition les infrastructures de transport nécessaires.

Pour la partie entre la France et le Luxembourg, GRTgaz et Creos Luxembourg étudieront la possibilité de développer un réseau connecté à mosaHYc allant de Bouzonville (FR) à Frisange (LU) dans le sud du Luxembourg via Thionville (FR). Cette première liaison entre la France et le Luxembourg sera un point de départ pour la mise en place d’une infrastructure hydrogène dans le sud du Luxembourg.

Pour la partie entre la Belgique et le Luxembourg, une connexion sera envisagée en coopération entre Creos Luxembourg et Fluxys hydrogen pour relier le Luxembourg à la dorsale belge via le point frontière Bras (BE).
Dans sa deuxième phase, le projet sera complété par la construction d’une canalisation d’hydrogène traversant le Luxembourg vers la France et l’Allemagne, et une connexion de Thionville à Cerville pour se raccorder au corridor H2Med et à un projet de stockage régional.

Pascal De Buck, Directeur et CEO de Fluxys : « La création de réseaux interconnectés transfrontaliers est essentielle pour assurer une diversité et une sécurité d’approvisionnement en hydrogène. Le projet HY4Link marque une nouvelle étape pour faire de la Belgique une plaque tournante de l’importation et du transit d’hydrogène pour le nord-ouest de l’Europe. »

Sandrine Meunier, Directrice Générale de GRTgaz, a déclaré : « HY4Link contribuera au développement d’une économie régionale de l’hydrogène et offrira aux clients industriels locaux un potentiel d’alimentation en hydrogène renouvelable compétitif pour accélérer leur décarbonation. »

Laurence Zenner, CEO de Creos Luxembourg, a souligné l’importance de HY4Link, déclarant : « En reliant les pôles de demande industrielle aux producteurs d’hydrogène vert le long de la côte de la mer du Nord, HY4Link jouera un rôle central dans les efforts de décarbonation au Luxembourg et dans la Grande Région ».

Ce projet s’inscrit dans la vision des partenaires d’un paysage énergétique décarboné. Il souligne leur engagement à conduire activement la transformation de l’économie et de la société dans la Grande Région. HY4Link facilitera non seulement la réduction des émissions de carbone dans de multiples secteurs tels que l’industrie et les transports, mais créera également des opportunités d’emplois durables qui contribueront à la prospérité à long terme de la région.

(1) La Grande Région est un espace de coopération regroupant des territoires partenaires tels que la Wallonie en Belgique, le Luxembourg, la Lorraine en France et la Sarre en Allemagne.
(2) The European Hydrogen Backbone (EHB) initiative | EHB European Hydrogen Backbone

A propos de GRTgaz

GRTgaz est le principal opérateur français de transport de gaz et le 2ème transporteur européen.
Le Groupe compte deux filiales : Elengy (leader des terminaux méthaniers en Europe) et GRTgaz Deutschland (opérateur du réseau MEGAL). En cohérence avec sa raison d’être « Ensemble, rendre possible un avenir énergétique sûr, abordable et neutre pour le climat », GRTgaz assure des missions de service public visant à garantir la sécurité d’acheminement de ses 865 clients (producteurs de biométhane, expéditeurs, industriels, centrales électriques et distributeurs).
GRTgaz est engagée en faveur de la neutralité carbone et adapte son réseau aux défis écologiques et numériques ; elle soutient le développement des filières d’hydrogène bas-carbone et de gaz renouvelables (biométhane et gaz issus des déchets solides et liquides). Elle développe également le transport de CO2 dit fatal à des fins de décarbonation de l’industrie. Chiffres clés : 32 600 km de canalisations, 625 TWh de gaz transporté, 3 300 salariés, 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2023 (2,6 Mds € au niveau Groupe).


Origine : Communiqué GRTgaz

Voir la fiche entreprise de "GRTgaz"



Les dernières news de "GRTgaz"



Toutes les news de "GRTgaz"
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 



Europétrole © 2003 - 2024