Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Fluxys et Statoil étudient les possibilités d’une coopération dans le stockage de gaz naturel
    édité le 18/01/2011 - Plus de news de "FLUXYS" - Voir la fiche entreprise de "FLUXYS"


Fluxys et Statoil étudient les possibilités d’une coopération dans le stockage de gaz naturel
Fluxys et Statoil vont examiner les possibilités pour Statoil de réserver des capacités de stockage à long terme dans le site de stockage souterrain de Fluxys à Loenhout. En marge de la mission économique belge en Norvège, les deux entreprises ont signé un Memorandum of Understanding à ce propos. Ce projet reçoit le soutien des gouvernements belge et norvégien. Plus d’un tiers des volumes de gaz naturel consommés en Belgique provient du plateau continental norvégien.

‘La signature d’un contrat de stockage à long terme avec un producteur de gaz naturel renforcerait considérablement la sécurité d’approvisionnement’, explique Walter Peeraer, Président du Comité de direction et CEO de Fluxys. ‘Durant vingt ans, Fluxys en tant que gestionnaire du réseau aurait alors la garantie de pouvoir recourir directement à d’importants stocks de gaz stratégiques en cas d’urgence, par exemple en cas d'indisponibilité temporaire d’une source de gaz naturel pour le marché belge.’


Fluxys et Statoil étudient la faisabilité du projet
En 2007, Fluxys a démarré les travaux d’extension de la capacité du stockage souterrain à Loenhout. L’objectif est d’augmenter progressivement, sur une période de 4 ans (2008-2011), la capacité de stockage utile de 15 % pour la faire passer de 600 à 700 millions de m³.

En Belgique, Statoil est un utilisateur du réseau pour le transport de frontière à frontière et le transport interne de gaz naturel acheminé à Zeebrugge via la canalisation sous-marine Zeepipe en provenance des champs gaziers Troll et Sleipner. L’entreprise est également active sur le marché spot de Zeebrugge. Plus d’un tiers des volumes de gaz naturel consommés en Belgique provient du plateau continental norvégien. Actuellement, le cadre légal oblige Fluxys à réserver en priorité ses capacités de stockage aux utilisateurs du réseau qui approvisionnent la distribution publique. Comme Statoil est active dans le domaine du transport de frontière à frontière et livre uniquement du gaz naturel aux clients industriels, l'entreprise ne peut pas prétendre aux capacités de stockage en Belgique. Dans le Memorandum of Understanding, Fluxys et Statoil ont convenu d’évaluer la faisabilité économique et juridique pour Statoil de réserver des capacités de stockage à long terme. En concertation avec la CREG, le régulateur fédéral belge, il sera examiné de quelle manière cette réservation de capacités peut être transcrite dans une procédure ouverte et transparente. Fluxys a récemment signé un Memorandum of Understanding similaire avec Gazprom Export.

Aux termes d’un contrat à long terme, Statoil mettra son gaz naturel stocké directement à la disposition de Fluxys en cas de situations d’urgence. Ainsi, l’accord bénéficierait à chacune des parties. D’une part, Fluxys aurait un accès direct au gaz naturel stocké par Statoil, et d’autre part, Statoil disposerait d’une capacité tampon pour ses livraisons en aval à des clients dans le Nord-Ouest de l’Europe.

Contrats à long terme : des fondements pour un avenir pauvre en carbone
Fluxys dispose aujourd’hui de contrats à long terme pour l’utilisation du terminal de gaz naturel liquéfié à Zeebrugge et pour le transport de frontière à frontière de gaz naturel en Belgique. Ces contrats sont importants parce que chaque flux transfrontalier représente également une nouvelle source d’approvisionnement pour le marché belge. Des contrats à long terme pour le stockage de gaz naturel seraient une garantie supplémentaire de voir le gaz naturel continuer à occuper une place centrale dans le mix énergétique de demain, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre à un coût acceptable.

En effet, le gaz naturel n’est pas seulement le combustible fossile qui émet le moins de gaz à effet de serre : c’est aussi un complément indispensable aux sources d’énergies renouvelables, telles que les énergies éoliennes ou solaires, qui ne sont pas disponibles en permanence. En outre, les technologies recourant au gaz naturel possèdent de nombreux atouts en matière d’efficacité énergétique. Le gaz naturel ne manque dès lors pas d’avantages pour le chauffage domestique, comme combustible pour les véhicules ou encore comme source d’énergie pour la production d’électricité (y compris la capacité de production devant servir de back-up aux sources d’énergie renouvelables, qui ne sont pas disponibles en permanence pour produire de l’électricité).


Approche coordonnée
L’accord entre Fluxys et Statoil est le résultat concret de la note sur la vision de Fluxys présentée en septembre au Conseil des ministres, et qui reprend les lignes de force d'une politique visant à créer des conditions favorables afin de poursuivre le développement de la Belgique comme plaque tournante des flux de gaz naturel dans le Nord-Ouest de l’Europe. Une des lignes de forces consiste à développer, à partir d’une vision à long terme commune sur le rôle de plaque tournante de la Belgique, une approche coordonnée entre le monde politique, l'administration, les régulateurs et les gestionnaires de réseau.

La Belgique soutient pleinement les efforts du Groupe Fluxys visant à renforcer le rôle de plaque tournante du gaz naturel du pays et à poursuivre le développement d’un marché du gaz naturel intégré dans le Nord-Ouest de l'Europe. A cet effet, Fluxys met en œuvre une double stratégie :
développer de nouvelles infrastructures en Belgique grâce à un programme indicatif d’investissement sur 10 ans s’élevant actuellement à 2 milliards d’euros ;
coopérer avec d’autres entreprises d'infrastructures gazières établies à l’étranger et co-investir dans de nouveaux projets ou prendre des participations dans des infrastructures existantes afin de développer une véritable approche transfrontalière.


A propos de Statoil
Statoil est une entreprise énergétique internationale active dans 34 pays. Forte de plus de 35 ans d’expérience dans la production de pétrole et de gaz sur le plateau continental norvégien, l’entreprise a pour mission de répondre aux besoins mondiaux en matière d’énergie de manière responsable en faisant appel à la technologie et en développant des solutions commerciales innovantes. Le siège de Statoil est établi en Norvège et l’entreprise emploie 20.000 personnes dans le monde. Statoil est également cotée sur les bourses de New York et d’Oslo.


A propos de Fluxys
Fluxys est le gestionnaire indépendant de l’infrastructure de transport et de stockage de gaz naturel en Belgique. Via sa filiale Fluxys LNG, l’entreprise est également l'opérateur du Terminal de gaz naturel liquéfié à Zeebrugge. Grâce à son approche résolument orientée vers le futur, Fluxys a développé son infrastructure pour en faire la plaque tournante par excellence des flux gaziers internationaux dans le Nord-Ouest de l’Europe.

La zone de Zeebrugge est un maillon central dans le rôle important de plaque tournante de Fluxys : les installations présentes dans la zone ont une capacité de transfert de quelque 48 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an, soit environ 10 % de la capacité frontalière nécessaire à l’approvisionnement en gaz naturel de l’Europe.

Avec 18 points d’interconnexion vers des réseaux et systèmes voisins, le réseau de Fluxys est relié à toutes les sources de gaz naturel disponibles pour le marché européen :
approvisionnement par canalisation depuis la Norvège, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Russie,
approvisionnement en GNL dans le monde entier via le terminal GNL de Zeebrugge, qui offre 110 slots par an pour le déchargement et le chargement, ainsi qu'une capacité de transfert de 9 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an.

Tout volume de GNL ou de gaz naturel acheminé par canalisation qui est injecté dans le réseau de Fluxys peut servir à l’approvisionnement du marché belge ou être transporté jusqu’à la frontière pour poursuivre sa route vers le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Allemagne, le grand-duché de Luxembourg, la France et plus loin vers le Sud de l'Europe. Le transport destiné au marché belge s’élève à 17 milliards de mètres cubes par an. Concernant le transport de frontière à frontière, les capacités à long terme réservées par les utilisateurs de réseau avoisinent les 80 milliards de mètres cubes par an pour les infrastructures existantes, et dépassent les 15 milliards de mètres cubes par an pour les infrastructures à construire ou en cours de construction.


Origine : Communiqué FLUXYS

Voir la fiche entreprise de "FLUXYS"



Les dernières news de "FLUXYS"



Toutes les news de "FLUXYS"
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019