Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Enagás, GRTgaz, Teréga et REN signent un protocole d’accord (MoU) pour le développement du projet H2MED
    édité le 13/12/2022 - Plus de news de "GRTgaz" - Voir la fiche entreprise de "GRTgaz"


Enagás, GRTgaz, Teréga et REN signent un protocole d’accord (MoU) pour le développement du projet H2MED
   - Les quatre gestionnaires de réseau de transport soumettront conjointement le jeudi 15 décembre 2022 H2Med comme candidat au Projet d'intérêt commun (PIC).
   - H2MED sera le premier corridor d’hydrogène vert en Europe.

Le gestionnaire du réseau de transport de gaz espagnol Enagás, les gestionnaires de réseaux de transport de gaz français GRTgaz et Teréga et le gestionnaire du réseau de transport de gaz portugais REN ont signé un protocole d’accord (Memorundum of Understanding) pour formaliser leur engagement à collaborer de manière coordonnée au développement conjoint de H2MED, suite au mandat donné par les gouvernements des trois pays lors du Sommet Euromed du 9 décembre. L'objectif de ce partenariat est de rendre l'infrastructure opérationnelle à partir de 2030.

Le 20 octobre 2022, le Président du gouvernement espagnol, le Président de la République française et le Premier ministre portugais ont décidé d'accélérer le développement des interconnexions énergétiques et de créer un corridor d'énergie verte reliant le Portugal, l'Espagne et la France au réseau énergétique de l'Union Européenne. Ils ont également convenu du développement d’une interconnexion d'hydrogène entre le Portugal et l'Espagne (Celórico-Zamora) ainsi que du développement d'un gazoduc maritime reliant l'Espagne et la France (Barcelone-Marseille) afin de transporter de l'hydrogène renouvelable de la péninsule ibérique vers l'Europe centrale. Les trois dirigeants ont ratifié cet engagement lors du sommet Euromed du 9 décembre dernier, avec le soutien de la Présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen.

Les 4 gestionnaires de réseau de transport ont accueilli cette décision très favorablement. H2MED est un exemple de coopération et de multilatéralisme entre pays voisins ayant un objectif commun : la décarbonisation de l'Europe. Ils coopèrent depuis le 20 octobre pour fournir des conseils techniques à leurs gouvernements respectifs concernant le développement de H2MED.

Enagás, GRTgaz, Teréga et REN soumettront également conjointement le jeudi 15 décembre 2022 ces projets à la labellisation de Projets d’Intérêt Commun (PCI) dans le cadre du nouveau règlement sur les réseaux transeuropéens d'énergie (RTE-E) (UE/2022/869).

Le développement de H2MED est le premier pilier de la dorsale européenne de l'hydrogène (European Hydrogen Backbone), qui vise à accélérer la décarbonisation de l'Europe en créant l'infrastructure d’hydrogène nécessaire au développement d'un marché de l'hydrogène compétitif, liquide et paneuropéen. H2MED accélérera le déploiement de l'hydrogène en Europe et reliera la péninsule ibérique à la France et au Nord de l'Europe.

Parmi les avantages de ce projet figurent le développement industriel, avec un haut niveau d'innovation, la réduction des émissions et le développement des énergies renouvelables, ainsi que la création d'emplois et la promotion d’une transition juste.

H2MED aura la capacité de transporter jusqu'à 2 millions de tonnes par an d'hydrogène renouvelable, ce qui représente 10 % de la consommation prévue en Europe en 2030, selon REPowerEU.

À propos d'Enagás

Gestionnaire de réseau de transport, avec plus de 50 ans d'expérience dans le développement, l'exploitation et la maintenance d'infrastructures énergétiques, Enagás exploite plus de 12 000 kilomètres de gazoducs, trois installations de stockage stratégique, huit usines de regazéification et opère dans sept pays : l'Espagne, les ÉtatsUnis, le Mexique, le Pérou, l'Albanie, la Grèce et l'Italie. Enagás est le principal transporteur de gaz naturel et le gestionnaire technique du système gazier en Espagne.
Conformément à son engagement en faveur de la transition énergétique, Enagás a anticipé son objectif de neutralité carbone à 2040. L'entreprise est engagée dans le développement des gaz renouvelables (tels que le biométhane ou l'hydrogène vert), la mobilité durable et l'efficacité énergétique, entre autres domaines. L'entreprise est leader mondial de son secteur dans les principaux indices de durabilité, comme le Dow Jones Sustainability Index World, figure sur la liste A du CDP Climate Change 2021, et a obtenu la meilleure note ESG de son secteur dans l'indice de durabilité FTSE4Good.

À propos de GRTgaz

GRTgaz est le deuxième transporteur de gaz en Europe, avec 32 500 km de canalisations et 640 TWh de gaz transportés. L'entreprise compte 3 000 salariés et a réalisé près de 2,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2021. GRTgaz a un objectif : " Ensemble, nous permettons un avenir énergétique sûr, abordable et neutre pour le climat ". GRTgaz est une entreprise innovante en pleine mutation pour adapter son réseau aux enjeux écologiques et numériques. L'entreprise s'engage à établir un mix gazier entièrement neutre en carbone en France d'ici 2050. Elle soutient les filières hydrogène et gaz renouvelables (biométhane et gaz issu de déchets solides et liquides).
GRTgaz assure des missions de service public pour garantir la sécurité de l'acheminement à ses 945 clients (expéditeurs, distributeurs, clients industriels, producteurs et usines de biométhane). Avec ses filiales Elengy, leader européen des terminaux méthaniers, et GRTgaz Deutschland, opérateur du réseau de transport MEGAL en Allemagne, GRTgaz joue un rôle clé sur la scène des infrastructures gazières européennes. L'entreprise exporte son savoir-faire à l'international, notamment les services développés par son centre de recherche, RICE.

À propos de Teréga

Implanté dans le Grand Sud-Ouest, carrefour des grands flux gaziers européens, Teréga déploie depuis plus de 75 ans son savoir-faire d’exception dans le développement d'infrastructures de transport et de stockage de gaz et conçoit aujourd'hui des solutions innovantes pour répondre aux grands enjeux énergétiques en France et en Europe. Véritable accélérateur de la transition énergétique, Teréga dispose de plus de 5 000 km de canalisations et de deux stockages souterrains représentant respectivement 16% du réseau de transport de gaz français et 26% des capacités de stockage nationales. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 488 millions d'euros en 2021 et compte environ 650 salariés.

À propos de REN

REN (REN - Gasodutos, S.A.) est le GRT portugais pour les secteurs du gaz et de l'électricité. L’entreprise est une filiale de REN - Redes Energéticas Nacionais, SGPS, SA, une société portugaise cotée en bourse et la holding d'un groupe intégrant l'exploitation d'infrastructures de transport d'électricité et de terminal GNL, de stockage de gaz, de transport et de distribution. REN est responsable de la gestion technique du système gazier portugais et l'unique responsable de l'exploitation du réseau de transport de gaz à haute pression au Portugal, qui comprend un réseau de 1 375 km de canalisations en décembre 2021. Le groupe REN est au cœur du système énergétique du Portugal et agit en tant que facilitateur de la transition énergétique, engagé à atteindre la neutralité carbone d'ici 2040.


Origine : Communiqué GRTgaz

Voir la fiche entreprise de "GRTgaz"



Les dernières news de "GRTgaz"

 
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom anadarko angola apache australia axens baker-hughes bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg cheniere chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt engie engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng fluor fluxys foster-wheeler fpso france fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany ghana gnl gtt gulf-of-mexico guyana hess india indonesia inpex iraq italy kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mexico mozambique natural-gas neptune-energy nigeria nigeria north-sea norway novatek offshore oman omv opec pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform poland production qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-arabia saudi-aramco schlumberger seismic senegal shale-gas shell socar sonatrach statoil subsea subsea-7 survey tap technip technipfmc texas total totalenergies tullow turbine uae ufip uk ukraine us vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2023