Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Egina démarre sa production avec les systèmes subsea de TechnipFMC
    édité le 25/01/2019 - Plus de news de "TechnipFMC" - Voir la fiche entreprise de "TechnipFMC"


Egina démarre sa production avec les systèmes subsea de TechnipFMC
Le champ Egina exploité par Total à 150 kilomètres au large de Port Harcourt est entré en production en toute fin d’année 2018. La mise en production de tout gisement offshore est un événement, mais c’est d’autant plus le cas pour Egina : les réserves de ce champ sont estimées à 550 millions de barils. À une profondeur d’eau oscillant entre 1 400 et 1 750 mètres, Egina est l’un des projets offshore les plus profonds exploités par Total. Ce gisement énorme a en outre exigé l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) la plus vaste jamais conçue. Mesurant 330 mètres de long, cette barge flottante est équipée de 60 000 tonnes de structures de surface et d’une capacité de stockage de 2,3 millions de barils de pétrole.

TechnipFMC est en charge de l’intégralité du système de production sous-marine (SPS) des 44 puits, ainsi que des conduites flexibles. Le contrat d’un montant supérieur à 1 milliard de dollars a été attribué par Total en juin 2013. Il couvre les arbres et têtes de puits sous-marins, les collecteurs, l’équipement des installations, les systèmes de connexion des conduites, les débitmètres multiphases et les systèmes de contrôle associés. Au moment de la commande, c’était le plus grand projet sous-marin jamais lancé en Afrique de l’Ouest.

En juillet 2013, nous avons reçu deux contrats d’approvisionnement en lignes flexibles. Les contrats portaient sur la qualification et la fourniture de 12 jumpers flexibles dynamiques de 3,5 à 12,5 pouces, pour la production de pétrole, le gas lift, l’injection d’eau et l’export de gaz, permettant de relier les risers de têtes de puits à l’unité flottante. Ils prévoyaient en outre deux conduites flexibles à couches non cohésives de 20,5 pouces devant servir de lignes de déchargement de pétrole (OOL) reliant le FPSO à la bouée de déchargement, et les équipements annexes associés. À cette époque, il s’agissait des conduites flexibles les plus larges jamais construites par la société. Le même mois, nous avons remporté un contrat pour la fourniture des ombilicaux à tubes acier.

La mise en production d’Egina revêt aussi une signification particulière pour le secteur pétrolier et gazier local. Total estime que la production atteindra au plateau 200 000 barils par jour, soit l’équivalent de 10 % de la production totale du Nigeria.

Le gisement a mobilisé des efforts importants localement en termes de formations et d’emplois, de mise à niveau des infrastructures et de constructions d’infrastructures au Nigeria. En juin 2016, nous avons inauguré le nouvel atelier de services sous-marins d’Onne à Port Harcourt. Ce centre de soutien sert de base de service, mais la fabrication a eu lieu en Norvège et en Écosse. L’ingénierie et la construction du système de production sous-marin ont été réalisées au Nigeria.

Les deux premiers des 44 arbres sous-marins ont été livrés en avril 2016. Deux mois plus tard, nous célébrions la fin de l’installation des deux premiers arbres sous-marins d’Egina au Nigeria.

En octobre 2017, les six modules de collecteurs ont été installés à Egina. Ils ont tous été fabriqués au chantier Aveon de Port Harcourt, où la fabrication a démarré fin 2013.

Découvert en 2003, le gisement d’Egina est situé dans le bloc OML 130, à quelques kilomètres du champ d’Akpo, en production depuis 2009, et de la découverte de Preowei, à propos de laquelle une décision d’investissement devrait intervenir dans le courant de 2019. Le gisement est exploité par Total en partenariat avec Nigerian National Petroleum Corp., CNOOC, Sapetro et Petrobras qui sont aussi bénéficiaires de la licence.

Les informations contextuelles concernant Egina et l’ensemble des actifs de Total ont été fournies gracieusement par Total.com.

A propos de TechnipFMC

TechnipFMC (NYSE:FTI) (Paris:FTI) est un leader mondial des projets subsea, onshore/offshore et surface. Grâce à nos technologies et systèmes de production propriétaires, à notre expertise intégrée et à nos solutions complètes, nous améliorons la rentabilité économique des projets de nos clients.

Notre position unique nous permet d’offrir une plus grande efficacité tout au long du cycle de vie des projets, depuis leur conception jusqu’à leur réalisation et même au-delà. Grâce à des technologies innovantes et de meilleures performances, notre offre ouvre de nouvelles opportunités à nos clients dans le développement de leurs ressources pétrolières et gazières.

Chacun de nos plus 37 000 collaborateurs est guidé par un engagement sans faille auprès de nos clients et par une forte culture de l’innovation. Ils remettent en question les pratiques du secteur de l’énergie et repensent les méthodes pour atteindre les meilleurs résultats.

A propos de Total

Total est un acteur majeur de l'énergie, qui produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité bas carbone. Nos 100 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus abordable, plus propre et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, notre ambition est de devenir la major de l’énergie responsable.


Origine : Communiqué TechnipFMC

Voir la fiche entreprise de "TechnipFMC"



Les dernières news de "TechnipFMC"



Toutes les news de "TechnipFMC"
  Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling maersk-oil malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019