Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Décarbonation du bassin de Dunkerque : le projet d’infrastructures de CO₂ d’Air Liquide et de Dunkerque LNG franchit une étape majeure et reçoit le soutien de l'Union Européenne
    édité le 18/06/2024 - Plus de news de "Air Liquide" - Voir la fiche entreprise de "Air Liquide"


Décarbonation du bassin de Dunkerque : le projet d’infrastructures de CO₂ d’Air Liquide et de Dunkerque LNG franchit une étape majeure et reçoit le soutien de l'Union Européenne
Air Liquide et Dunkerque LNG saluent la décision de la Commission européenne de soutenir le projet D’Artagnan. Cette infrastructure de transport et d’exportation de CO₂ s’inscrit dans l’initiative Cap Décarbonation qui vise à réduire de 1,5 million de tonnes les émissions de CO₂ chaque année au sein du bassin industriel de Dunkerque et des alentours. Le projet D’Artagnan comprendra une canalisation d’Air Liquide pour transporter du CO₂ depuis les lieux de captage et un terminal dans le port de Dunkerque, afin de le liquéfier et le charger sur des navires. Premier projet d'infrastructures de CO₂ en France à obtenir le soutien de l’Union Européenne, D’Artagnan bénéficierait d’une subvention de plus de 160 millions d'euros dans le cadre du programme de financement CEF-E (Connecting Europe Facility for Energy) en cas de réalisation du projet.

D’Artagnan est le maillon central d’une chaîne de valeur complète -la démarche Cap Décarbonation- qui se compose de projets complémentaires :

  - Captage de CO₂ chez Eqiom (cimenterie à Lumbres[1]), et Lhoist (production de chaux à Réty[2]), grâce à l’installation de la technologie propriétaire d’Air Liquide, CryocapTM, bénéficiant du programme de financement Innovation Fund.
  - Transport du CO₂ par canalisation et terminal d’exportation du CO2 - projet D'Artagnan.

Dans le cadre de D’Artagnan, le CO₂ capté serait transporté par des canalisations construites et exploitées par Air Liquide jusqu’à un nouveau terminal CO₂ sur le Port Ouest de Dunkerque, à proximité immédiate du terminal méthanier.

Ce nouveau terminal, qui serait construit et exploité par Air Liquide et Dunkerque LNG, réceptionnerait et liquéfierait le CO₂, en vue de son expédition vers des sites de stockage permanent en mer du Nord. À ce titre, Air Liquide et des actionnaires de Dunkerque LNG ont formé une coentreprise qui bénéficiera de l'expertise d'Air Liquide en gestion et liquéfaction du CO₂, combinée à l'expérience de Dunkerque LNG dans l’exploitation de terminaux. Conçu pour être ouvert au transport et à l’expédition du CO₂ des industriels de la région, ce terminal permettrait de recevoir 1,5 million de tonnes par an et, dans le futur, des volumes supplémentaires jusqu'à quatre millions de tonnes de CO₂ par an - soit l’équivalent de plus de 5 % des émissions de gaz à effet de serre de l’industrie en France. Il ouvrirait ainsi la voie à d’autres projets de captage et séquestration de CO₂ dans le bassin de Dunkerque.

D’Artagnan représenterait un investissement estimé à plus de 400 millions d’euros[3] et bénéficierait d’une subvention de plus de 160 millions d'euros dans le cadre du programme de financement CEF-E (Connecting Europe Facility for Energy). La décision d'investissement du projet reposera notamment sur la signature de contrats de gestion et de captage de CO₂ en tant que service.

Premier projet d'infrastructures CO₂ en France à recevoir le soutien de l’Union Européenne, D’Artagnan constitue une étape indispensable à la mise en œuvre des technologies de captage et de séquestration nécessaires à la réduction des émissions de CO₂ en France et en Europe.

Ces technologies sont essentielles pour diminuer significativement les émissions de CO₂ de secteurs industriels produisant des matériaux indispensables (tels que le ciment et la chaux) et dont une partie des émissions est difficile à diminuer, car inhérente aux procédés de fabrication.

Emilie Mouren-Renouard, membre du Comité Exécutif d'Air Liquide et Directrice du Pôle Europe Industries, souligne :

« Aujourd’hui, c’est la première fois qu’un projet d’infrastructures CO₂ en France reçoit le soutien de l’Union Européenne. C’est une étape majeure et nous nous en réjouissons avec notre partenaire Dunkerque LNG ! Pour atteindre l'objectif fixé par l'Union Européenne de réduire de 55% ses émissions d'ici 2030, la décarbonation de l’industrie est appelée à jouer un rôle essentiel. C’est exactement le sens de notre implication dans le projet D’Artagnan qui s’inscrit dans une démarche globale : apporter notre expertise et nos technologies pour aider les industriels du bassin industrialo-portuaire de Dunkerque à réduire de manière significative leurs émissions de CO₂. »

Olivier Heurtin, Président de Dunkerque LNG, a ajouté :

« C’est une période passionnante pour le projet D’Artagnan. Nous célébrons une étape importante. Le soutien de l’Europe témoigne de l’implication, de l'expertise et de l'esprit de collaboration de tous les partenaires du projet. Ensemble, nous avons un impact positif. Avec ce projet, Dunkerque disposerait de ses propres infrastructures d’export de CO₂. Les premières de France. Cela va sans dire que ce projet sera un facteur de compétitivité et d’attractivité majeur du Dunkerquois et des territoires environnants. Nous sommes enthousiastes et fiers d’être un maillon essentiel de ce projet bénéfique pour l’environnement, le territoire et ses habitants. »

(1) Phase 2 du projet K6, qui est conditionnée à l’obtention de financements supplémentaires, d’autorisations réglementaires et d’évaluations de faisabilité internes avant démarrage.
(2) Projet CalCC
(3) Cet investissement comprend la construction de la canalisation et du terminal d'exportation du CO2, avant prise en compte du financement attribué par l'Union Européenne.

A propos d’Air Liquide

Air Liquide est un leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé. Présent dans 72 pays avec 67 800 collaborateurs, le Groupe sert plus de 4 millions de clients et de patients. Oxygène, azote et hydrogène sont des petites molécules essentielles à la vie, la matière et l’énergie. Elles incarnent le territoire scientifique d’Air Liquide et sont au cœur du métier du Groupe depuis sa création en 1902.
Agir au présent tout en préparant l’avenir est au cœur de la stratégie d’Air Liquide. Avec son plan stratégique ADVANCE à horizon 2025, Air Liquide se place sur la trajectoire d’une performance globale, alliant dimensions financière et extra-financière. Positionné sur des marchés d’avenir, le Groupe bénéficie d’atouts puissants tels que son modèle économique alliant résilience et solidité, sa capacité d’innovation ou encore son expertise technologique. Le Groupe développe des solutions en faveur de la transition climatique et énergétique - avec notamment l’hydrogène - et agit pour le progrès dans les domaines de la santé, du numérique ou encore des hautes technologies.
Le chiffre d’affaires d’Air Liquide s’est élevé à plus de 27,5 milliards d’euros en 2023. Air Liquide est coté à la Bourse Euronext Paris (compartiment A) et appartient aux indices CAC 40, CAC 40 ESG, EURO STOXX 50, FTSE4Good et DJSI Europe.

À propos de Dunkerque LNG

Dunkerque LNG filiale de Fluxys, groupe indépendant d’infrastructure de gaz présent à travers l’Europe, est propriétaire du Terminal méthanier de Dunkerque.
L’offre du Groupe combine le transport et le stockage de gaz ainsi que la gestion d’infrastructures portuaires pour le gaz naturel liquéfié (GNL, ou LNG en anglais, pour liquefied natural gas). Fluxys a 40 ans d’expérience dans l’exploitation du GNL et le transport de gaz. Ses actifs et ses partenariats dans le GNL comprennent les terminaux méthaniers de Dunkerque, de Zeebrugge, de Revithoussa, et de Quintero (Chili), un navire de soutage de GNL ainsi que de nombreux actifs et partenariats dans les infrastructures de transport et de stockage de gaz à travers le monde.
Le terminal méthanier de Dunkerque est en service depuis 2016. Il est implanté à l’avant-port ouest du Grand Port Maritime de Dunkerque (GPMD) sur une plateforme de 56 hectares. Deuxième terminal d’Europe continentale, il dispose d’une capacité annuelle de regazéification de 13 milliards de m3 de gaz soit environ 20 % de la consommation annuelle française et belge de gaz naturel.


Origine : Communiqué Air Liquide

Voir la fiche entreprise de "Air Liquide"



Les dernières news de "Air Liquide"



Toutes les news de "Air Liquide"
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 



Europétrole © 2003 - 2024