Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Changement climatique: M. Dimas se félicite de la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l'Union européenne en 2005 et recommande la poursuite des efforts dans ce sens
    édité le 14/06/2007 - Plus de news de "Commission Européenne" - Voir la fiche entreprise de "Commission Européenne"


Changement climatique: M. Dimas se félicite de la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l'Union européenne en 2005 et recommande la poursuite des efforts dans ce sens
M. Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement, a appris avec satisfaction aujourd'hui que les émissions de gaz à effet de serre avaient diminué de 0,7 % dans l'Union européenne en 2005 et il a vivement conseillé aux États membres d'accélérer les réformes structurelles de l'économie pour assurer une réduction plus marquée et durable. Avec cette baisse observée en 2005, le niveau des émissions de l'UE-27 est aujourd'hui inférieur de 11 % à son niveau pour l'année de référence visée dans le protocole de Kyoto (1990 pour la plupart des pays et des gaz) et celui des émissions de l'UE-15 inférieur de 2 %. À Kyoto, l'UE-15 s'est engagée à ce que le niveau moyen de ses émissions entre 2008 et 2012 soit inférieur d'au moins 8 % à celui de l'année de référence.

M. Dimas a affirmé: «Il est très encourageant de constater que l'Union européenne réduit ses émissions tout en enregistrant une nette croissance économique, mais il est clair que de nombreux États membres doivent redoubler d'efforts pour réduire davantage leurs émissions si l'UE veut d'atteindre l'objectif qu'elle s'est fixé à Kyoto. En mars, les dirigeants européens ont adopté des objectifs à long terme de réduction des émissions, il n'y a donc aucune raison d'attendre plus longtemps pour prendre des mesures ambitieuses afin d'obtenir les changements structurels qui s'imposent dans nos modes de production et de consommation d'énergie. Cela permettra de s'assurer que la réduction des émissions devienne progressivement plus importante et permanente.»

L'inventaire européen des gaz à effet de serre pour l'année 2005, publié par l'Agence européenne pour l'environnement, montre une réduction de 0,8 % du niveau des émissions dans l'UE-15 par rapport au niveau de 2004 et une réduction de 0,7 % pour l'UE-27[1]. Or, la production intérieure brute a augmenté de 1,8 % dans l'UE-27 au cours de la même année.

L'Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas et la Roumanie sont les pays qui ont le plus contribué à la réduction de 2005 en valeur absolue. L'Allemagne a réduit ses émissions de 2,3 % (23,5 millions de tonnes équivalent CO2,) la Finlande, de 14,6 % (11,9 millions de tonnes), les Pays-Bas, de 2,9 % (6,3 millions de tonnes) et la Roumanie de 4 % (6,4 millions de tonnes). La Belgique, la République tchèque, le Danemark, l'Estonie, la France, le Luxembourg, la Slovaquie, la Suède et le Royaume-Uni ont également enregistré des réductions.

La baisse des émissions dans l'UE-15 en 2005 était principalement imputable à une diminution des émissions de CO2 du secteur de la production d'électricité et de chaleur, des ménages et des services, et des transports routiers.

Les émissions de CO2 du secteur de la production d'électricité et de chaleur ont baissé de 0,9 %, principalement en raison d'une réduction de la consommation de charbon. Les émissions de CO2 des ménages et des services ont diminué de 1,7 %, la diminution étant particulièrement marquée en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Cela tient notamment à un hiver plus doux que de coutume. L'Allemagne est également parvenue à réduire d'une manière appréciable les émissions de méthane du secteur des déchets car diverses politiques et mesures novatrices commencent à porter leurs fruits.

Une réduction de 0,8 % des émissions de CO2 des transports routiers été observée dans l'UE-15, en grande partie grâce à l'Allemagne également.

Parmi les États membres de l'UE-15, l'Espagne a enregistré l'augmentation la plus importante des émissions en valeur absolue en 2005, la hausse s'établissant à 3,6 %, soit 15,4 millions de tonnes équivalent CO2. Cette hausse est principalement imputable à une augmentation de 17 % de la production d'électricité par les centrales électriques à combustible fossile, combinée à une chute de 33 % de la production d'électricité par les centrales hydroélectriques en raison de la baisse du niveau des fleuves.

Parmi les États membres de l'UE-12, la Pologne a enregistré l'augmentation la plus importante des émissions en valeur absolue, la hausse s'établissant à 0,6 %, soit 2,3 millions de tonnes équivalent CO2. Cette situation est principalement imputable à une augmentation de 1 % des émissions fugitives de méthane du secteur de l'énergie et à l'augmentation des émissions de méthane et d'oxyde nitreux du secteur de l'agriculture, de 5 et 4,5 % respectivement. L'Autriche, la Bulgarie, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, le Portugal et la Slovénie ont également enregistré une augmentation des émissions en 2005.

L'année 2005 est la première année pour laquelle on dispose de données vérifiées concernant les émissions de CO2 provenant des installations participant au système communautaire d'échange de droits d'émission, lancé le 1er janvier 2005. En 2005, ce système couvrait à peu près 50 % des émissions de CO2 de l'UE-25 et environ 40 % de l'ensemble de ses émissions de gaz à effet de serre, soit l'équivalent de quelque 2 milliards de tonnes.

L'absence de données relatives aux émissions vérifiées en toute indépendance au cours des années qui ont précédé le lancement du système communautaire d'échange de droits d'émission ne permet pas de mesurer pleinement les effets du système sur les émissions. Toutefois, les premières recherches scientifiques indiquent que celles-ci pourraient avoir chuté de plusieurs points de pourcentage en 2005 par rapport à leur niveau avant le lancement du système.

Dans ce contexte, M. Dimas a déclaré: «Pour la période d'échange 2008-2012, la Commission européenne a pris des mesures pour que les secteurs couverts par le système européen d'échange de droits d'émission continuent à réduire considérablement leurs émissions. Il convient également que les autres politiques et mesures convenues dans le cadre du programme européen sur le changement climatique et dans les plans d'action des États membres en faveur du climat soient intégralement mises en œuvre à l'échelle nationale.»


Origine : Communiqué Commission Européenne

Voir la fiche entreprise de "Commission Européenne"



Les dernières news de "Commission Européenne"



Toutes les news de "Commission Européenne"
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kazakhstan kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019