Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Avancée majeure: un accord de 4,6 milliards de dollars garantit l'approvisionnement en gaz de l’Ukraine et de l’UE
    édité le 05/11/2014 - Plus de news de "Commission Européenne" - Voir la fiche entreprise de "Commission Européenne"


Avancée majeure: un accord de 4,6 milliards de dollars garantit l'approvisionnement en gaz de l’Ukraine et de l’UE
Après sept cycles de négociations sur le gaz, les discussions de la nuit dernière menées par Günther H. Oettinger, vice-président de la Commission européenne, ont enfin permis de parvenir à un accord: un «paquet hivernal» de 4,6 milliards de dollars a été approuvé par la Russie et l’Ukraine; il garantit l'approvisionnement en gaz de l’Ukraine et, à terme, également de l’Europe.

M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, qui a assisté à la signature aujourd'hui de ce «paquet hivernal», a déclaré: «Je suis ravi de pouvoir annoncer un succès majeur à la fin de mon mandat en tant que président de la Commission européenne. Avec notre soutien ferme, l’Ukraine et la Russie sont aujourd’hui parvenues à un accord sur la question en suspens des factures de gaz impayées, et sur une solution provisoire qui permet de poursuivre l'approvisionnement cet hiver. Je suis heureux de constater que la responsabilité politique, la logique de coopération et le bon sens économique ont prévalu.»

M. Günther H. Oettinger, vice-président de la Commission européenne, a déclaré: Cette avancée garantit non seulement que l'Ukraine pourra se chauffer au plus profond de l'hiver, mais elle contribue aussi à l’apaisement des tensions entre la Russie et l’Ukraine.»

Le paquet hivernal est composé de deux documents:

- un protocole contraignant, signé par la Commission européenne (représentée par le vice-président M. Oettinger), la Fédération de Russie (représentée par le ministre de l’énergie M. Alexandre Novak) et l’Ukraine (représentée par le ministre de l’énergie M. Youri Prodan); et

- un avenant au contrat de fourniture de gaz existant, signé par l'entreprise russe Gazprom (représentée par le PDG M. Alexey Miller) et l'entreprise ukrainienne Naftogaz (représentée par le PDG M. Andriy Kobolyev).

Le paquet couvre une période allant d'aujourd’hui à la fin mars 2015 et comporte les principaux points suivants:

Dettes:

l’Ukraine règlera ses dettes sur la base d’un prix de départ de 268,5 dollars pour 1 000 m³ en effectuant le paiement en deux tranches: 1,45 milliard de dollars sans délai et 1,65 milliard de dollars d’ici la fin de l’année 2014. Soit un total de 3,1 milliards de dollars d'arriérés de dettes. Le prix final et donc le montant final de la dette seront établis par l'arbitrage en cours entre Gazprom et Naftogaz de l'Institut d'arbitrage de la Chambre de commerce de Stockholm.

Reprise des livraisons:

la Russie fournira du gaz à l'Ukraine qui effectuera des paiements par avance mensuels. Le prix se situe en dessous de 385 dollars les 1 000 m³ et est calculé selon une formule inscrite dans le contrat en vigueur et une réduction de prix due à une baisse des droits à l’exportation octroyée par la Fédération de Russie. L’Ukraine est libre de commander tout le gaz dont elle a besoin et elle n'est plus soumise aux obligations de type «take-or-pay» prévues dans le contrat en vigueur. L’Ukraine prévoit d’acheter 4 milliards de mètres cubes jusqu’à la fin de l’année 2014, elle déboursera donc 1,5 milliard de dollars.

Au cours des dernières semaines, la Commission européenne a travaillé d'arrache-pied avec les institutions financières internationales et l’Ukraine afin que l’Ukraine puisse payer par avance les livraisons de gaz pour l’hiver à venir. L'UE octroiera une aide sans précédent à l'Ukraine en temps opportun et le Fonds monétaire international (FMI) a réaffirmé à l’Ukraine qu’elle peut utiliser tous les moyens financiers à sa disposition pour payer ses factures de gaz. Les travaux avec les institutions financières internationales sur l’assistance financière à l’Ukraine se poursuivront, notamment en ce qui concerne l’approvisionnement en gaz, mais les trois parties peuvent compter que l’Ukraine disposera des moyens financiers nécessaires.


Origine : Communiqué Commission Européenne

Voir la fiche entreprise de "Commission Européenne"



Les dernières news de "Commission Européenne"



Toutes les news de "Commission Européenne"
  geoenergydays
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi adnoc aker-solutions algeria alstom amec anadarko angola apache australia axens azerbaijan baker-hughes barents-sea bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi centrica cgg chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt emerson engie engineering eni equinor exxonmobil feed flng flowline fluor fluxys fmc foster-wheeler fpso fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge ghana gnl gouvernement gtt gulf-of-mexico hess ifp india indonesia inpex iraq jacobs jgc kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling maersk-oil malaysia mcdermott mozambique natural-gas nigeria nigeria nord-stream north-sea norway novatek offshore oman omv opec pdvsa pemex petoro petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-aramco schlumberger seadrill shah-deniz shale-gas shell siemens sinopec socar sonangol sonatrach south-stream statoil subsea subsea-7 tap technip technipfmc total transocean tullow turbine ufip uk vallourec vessel vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2019