Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Air Liquide franchit une nouvelle étape dans le développement de la filière hydrogène en France
    édité le 18/09/2023 - Plus de news de "Air Liquide" - Voir la fiche entreprise de "Air Liquide"


Air Liquide franchit une nouvelle étape dans le développement de la filière hydrogène en France
   - investissement de plus de 400 millions d’euros pour construire son électrolyseur Normand’Hy afin de contribuer à décarboner le bassin industriel normand et les transports
   - signature d’un accord avec TotalEnergies pour livrer de l’hydrogène renouvelable et bas carbone à leur raffinerie de Gonfreville.

A l’occasion de la signature d’un protocole d’accord pour alimenter en hydrogène renouvelable et bas carbone la raffinerie TotalEnergies de Gonfreville en Normandie, Air Liquide annonce un investissement de plus de 400 millions d’euros pour la construction de son électrolyseur Normand’Hy, d’une capacité de 200 MW. La coopération entre Air Liquide et TotalEnergies s’inscrit dans le développement d’une filière hydrogène renouvelable et bas carbone sur l’Axe Seine, afin de contribuer à décarboner le secteur de l’industrie sur le territoire.

Dans le cadre de ce protocole d’accord, l’électrolyseur Air Liquide Normand’Hy livrera sur le long terme à la raffinerie de Gonfreville de TotalEnergies de l’hydrogène renouvelable et bas carbone, correspondant à une capacité d’électrolyse de 100 MW, à partir du second semestre 2026. Les 100 MW restants seront destinés à des clients du bassin industriel normand ainsi qu’au développement de la mobilité bas carbone.

Afin d’alimenter l’électrolyseur Air Liquide Normand’Hy, TotalEnergies produira de l'électricité renouvelable à hauteur de 100 MW, volume correspondant à la part d’hydrogène livré à sa raffinerie. Pour le reste des besoins en électricité de l’électrolyseur, Air Liquide prévoit de signer des contrats à long terme d’approvisionnement en énergie renouvelable complétés par de l’énergie bas carbone du réseau électrique français.

Air Liquide Normand’Hy est le plus grand électrolyseur PEM jamais construit. Fondé sur la technologie à membrane par échange de protons (PEM), il intégrera des équipements fabriqués dans le cadre de la coentreprise réunissant Air Liquide et Siemens Energy. Permettant d’éviter jusqu’à 250 000 tonnes d’émissions de CO2 par an, il sera situé dans la zone industrielle de Port Jérôme en Normandie et fera partie du réseau hydrogène[1] local d’Air Liquide.

Air Liquide Normand’Hy représentera pour le Groupe un investissement de plus de 400 millions d’euros. Dans le cadre du Projet Important d’Intérêt Européen Commun (PIIEC) approuvé par la Commission Européenne, le projet a reçu le soutien de l’Etat Français pour un montant de 190 millions d’euros, dans le cadre du Plan de Relance.

Pascal Vinet, Directeur Général Adjoint, membre du comité exécutif du groupe Air Liquide, supervisant les activités Europe Industries, a déclaré :
Cet accord avec TotalEnergies illustre notre capacité à proposer des solutions concrètes de décarbonation à nos clients. Air Liquide Normand’Hy s’inscrit dans la trajectoire de décarbonation de nos actifs mais aussi dans notre engagement à accompagner les secteurs de l’industrie et des transports dans la réduction de leur empreinte carbone. Notre collaboration avec TotalEnergies vient renforcer la filière hydrogène sur l’ensemble du territoire normand. Soutenu par l’Etat français et l’Union européenne, le projet Air Liquide Normand’Hy confirme notre engagement à développer la production par électrolyse d’hydrogène renouvelable et bas carbone à une échelle industrielle.

Bernard Pinatel, Directeur général Raffinage-Chimie du Groupe TotalEnergies, a ajouté :
Cette association avec Air Liquide marque une nouvelle étape dans l’ambition de TotalEnergies de décarboner l’hydrogène que consomment ses raffineries en Europe à l’horizon 2030. En alimentant l‘électrolyseur avec de l’électricité renouvelable issue de projets solaires et éoliens, TotalEnergies tire parti de son positionnement d’acteur intégré de l’électricité.

(1) Le réseau d’Air Liquide comprend déjà deux unités de production - celle d’hydrogène située au sein de la raffinerie TotalEnergies de Gonfreville et celle de Port-Jérôme, sur laquelle le Groupe a installé sa solution de captage de CO2 CryocapTM.

A propos d'Air Liquide

Air Liquide est un leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé. Présent dans 75 pays avec 66 400 collaborateurs, le Groupe sert plus de 3,8 millions de clients et de patients. Oxygène, azote et hydrogène sont des petites molécules essentielles à la vie, la matière et l’énergie. Elles incarnent le territoire scientifique d’Air Liquide et sont au cœur du métier du Groupe depuis sa création en 1902.

À propos de TotalEnergies

TotalEnergies est une compagnie multi-énergies mondiale de production et de fourniture d’énergies : pétrole et biocarburants, gaz naturel et gaz verts, renouvelables et électricité. Ses 105 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie toujours plus abordable, propre, fiable et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, TotalEnergies inscrit le développement durable dans toutes ses dimensions au cœur de ses projets et opérations pour contribuer au bien-être des populations.


Origine : Communiqué Air Liquide

Voir la fiche entreprise de "Air Liquide"



Les dernières news de "Air Liquide"



Toutes les news de "Air Liquide"
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 



Europétrole © 2003 - 2024