Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
  • 3 questions à Willie Coetzee, Directeur du développement chez Honeywell
    édité le 15/11/2022

Vous avez organisé la conférence européenne annuelle Honeywell Users Group (HUG), à Madrid, quels en ont été les temps forts ?

Cette année, la conférence européenne HUG était axée sur la durabilité. L’événement visait à réunir des professionnels pour permettre l’échange d’informations techniques et le partage de retours d’expérience sur la manière de répondre au mieux aux attentes et aux enjeux de l’industrie, notamment dans les domaines de l’efficacité énergétique et de la décarbonation. Parmi les différents sujets abordés : la voie vers le Net Zéro, l'hydrogène propre, le stockage de l'énergie, les raffineries du futur, le recyclage du plastique, les carburants renouvelables et le stockage de l'énergie.

Que pouvez-vous proposer au secteur pétrolier pour améliorer la décarbonatation des process ?

Environ 60 % des investissements en recherche et développement de Honeywell sont consacrés au développement de nouvelles solutions destinées à améliorer les résultats environnementaux et sociaux de nos clients, ce qui place l'entreprise dans une position unique pour les aider à atteindre leurs objectifs de développement durable. Par exemple, nos programmes HEMS et M2R2, leaders du marché, proposent des solutions de contrôle des émissions de bout en bout capables de mesurer, de contrôler, d’analyser et in fine de réduire les émissions grâce à des données en temps réel, un système de mesure « ascendante » à la source et « descendante » sur site.

Nous proposons des solutions ciblées et éprouvées qui aident, entre autres, le secteur pétrolier à réduire son impact sur l'environnement, et nous nous engageons à atteindre la neutralité carbone de nos opérations et de nos installations d'ici 2035.

Quelles sont les dernières technologies que vous avez développé pour l'industrie ?

Le processus UOP EcofiningTM de Honeywell est utilisé pour produire commercialement du carburant d'aviation durable (en anglais Sustainable Aviation Fuel, SAF) depuis 2016, et a été l'une des premières technologies utilisées pour maximiser la production de SAF pour l'aviation commerciale. EcofiningTM a été développé de manière à offrir les meilleures performances possibles pour une large gamme d’huiles et de graisses usagées ou de matières premières telles que les oléagineux, qui peuvent être cultivés sur des terres marginales ou dans le cadre d'un schéma de rotation des cultures.

En octobre 2022, nous avons élargi notre portefeuille de carburants d'aviation durables, qui inclut désormais la nouvelle technologie ETJ (Ethanol to Jet). Cette dernière permet aux producteurs de convertir de l'éthanol réalisé à base de maïs, de cellulose ou de sucre en SAF. Selon le type de matière première utilisé, le carburant produit à partir du procédé que nous avons mis au point peut permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 80 % sur l'ensemble du cycle de vie, par rapport au carburant à base de pétrole(1).

Parmi les autres technologies récentes conçues pour aider nos clients à réduire leur empreinte carbone, nous pouvons également citer le remplacement des HFC et HCFC par des produits Solstice®, qui ont permis d'économiser l'équivalent en dioxyde de carbone du retrait de près de 57 millions de voitures de la route en 2021. Nous proposons également des solutions dédiées à la capture carbone et à l’hydrogène, telles que notre nouvelle technologie de membrane enduite de catalyseur (CCM) pour la production d'hydrogène vert. Honeywell travaille actuellement sur 20 projets d'hydrogène, y compris la plus grande initiative de séquestration de carbone à ce jour aux États-Unis, destinée à fournir un hydrogène plus propre, qui permettra de capturer jusqu’à 1,65 million de tonnes de CO2 par an. Nos laboratoires travaillent actuellement sur une multitude d’autres projets autour la capture du carbone, de l'hydrogène vert, du stockage d'énergie à long terme et sur de nouvelles façons de rendre les carburants renouvelables encore plus efficaces.

(1) Basé sur le rapport de l'ACV sur les émissions de GES de la canne à sucre de l'EPA

Propos recueillis par Jean-Guy Debord


 
Les dernières interviews


>> Toutes les interviews
 



Europétrole © 2003 - 2022