Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • Annonce du plan d’actions de la Première Ministre au Conseil National de la Transition Ecologique : France Gaz Liquides insiste pour que les spécificités du milieu rural soient prises en compte dans cette feuille de route de décarbonation
    édité le 24/05/2023 - Plus de news de "France Gaz Liquides" - Voir la fiche entreprise de "France Gaz Liquides"


Annonce du plan d’actions de la Première Ministre au Conseil National de la Transition Ecologique : France Gaz Liquides insiste pour que les spécificités du milieu rural soient prises en compte dans cette feuille de route de décarbonation
Le plan d’action présenté par Elisabeth Borne le 22 mai devant les membres du CNTE prévoit de s’appuyer sur la seule électrification massive des usages comme réponse aux besoins énergétiques des français dans le contexte de la décarbonation. Pourtant, la filière des gaz liquides (GPL, bioGPL) s’interroge sur la prise en compte des 33% de français vivant en milieu rural dans ces plans macro-économiques. Car si la ligne directrice et les objectifs sont clairs et partagés - atteindre la neutralité carbone en 2050 -, les moyens pour y parvenir doivent faire l’objet d’une attention particulière lorsqu’il s’agit de la ruralité.

1/ Les infrastructures énergétiques diffèrent entre les milieux ruraux et urbains

L’habitat en milieu rural - 21 millions de Français y résident, - ne répond pas au profil énergétique optimal pour l’installation massive de pompes à chaleur[1] :

   -93% des résidences principales sont des maisons individuelles dans les communes rurales (vs 21% en agglomération parisienne)
   -La superficie de ces habitations est important ce qui influe fortement sur la puissance requise pour satisfaire les besoins de chauffage et d’ECS (eau chaude sanitaire) : en zone rurale, plus de 6,1 millions de logements ont une surface supérieure ou égale à 80m2
   -Les résidences situées en zone rurale sont majoritairement anciennes et par conséquent mal isolées : 26% de ces logements ont été construits avant 1918. Ce chiffre s’élève à 47% pour les logements datant d’avant 1970
   -35% des ménages ruraux sont touchés par la précarité énergétique, et la totalité des ménages ruraux fait face à un surcoût tant en matière de chauffage (+20%) que de mobilité (+40%) [2]

2/ Le coût de la transition énergétique est plus important pour le milieu rural

France Gaz Liquides souligne que les projections de l’interdiction du chauffage aux énergies fossiles dans le bâtiment devraient prendre en compte la ruralité :

   - D’une part le coût évalué par l’actuelle projection de RTE Futures énergétiques 2050 doit être réévalué à l’aune de l’accélération voulue par « Fit for 55 » : d’un coût complet d’électrification annualisé de 66-61 milliards d’euros à 2050 dans les scénarios N1 et N2, la projection, ramenée à 2035 par le Pacte Vert, s’établirait à environ 100 milliards d’euros pour soutenir l’effort financier d’électrification.
   - D’autre part, une conversion aux pompes à chaleur du parc de logements équipés de chaudières en milieu rural entraînerait +37% à +68% de hausse de la pointe électrique. C’est le résultat d’une modélisation de deux scénarios de décarbonation par électrification du parc de logements les 24 523 communes dépourvues de réseaux de gaz naturel, logements qui consomment annuellement 93TWh et jusqu’à 34 GWH d’appel de puissance en pointe.
   - Enfin, alors que l’incorporation de biopropane dans les chaudières THPE permet de réduire les émissions de CO2 de ces logements de 77% sans nécessiter de changement d’équipement ni de travaux de rénovation thermique, l’installation d’une pompe à chaleur est excessivement onéreuse (50 k€ pour la rénovation de l'enveloppe, l'installation d'une PAC et le changement des émetteurs) et son efficacité est questionnable dans les logements anciens de superficie importante.

France Gaz Liquides, forte de son ancrage dans les problématiques énergétiques de la ruralité, tient à souligner qu’il est essentiel de s’interroger sur l’électrification massive des territoires, alors que la France doit maintenir un mix énergétique équilibré pour conforter son indépendance énergétique. La filière rappelle que l’électricité, le gaz renouvelable et la sobriété forment trois éléments essentiels pour faire face aux défis énergétiques de demain. La réponse aux objectifs de décarbonation accélérée réside, pour les communes rurales qui couvrent 94% du territoire français, dans les solutions de gaz liquides renouvelables que la filière s’attache à développer.

À propos de France Gaz Liquides

Association loi 1901, France Gaz Liquides est l'organisation professionnelle qui représente la filière des gaz et biogaz liquides (les gaz (bio)butane, (bio)propane, et le carburant alternatif (bio)GPLc) auprès des pouvoirs publics et des acteurs économiques. Ses membres distributeurs sont Antargaz Energies, Butagaz, et Primagaz. Son rôle majeur est de valoriser l’énergie gaz et biogaz liquides dans la transition énergétique. Si la sécurité est au cœur des préoccupations de la filière, elle contribue aussi activement aux politiques de développement durable et de maîtrise de l'énergie.


Origine : Communiqué France Gaz Liquides

Voir la fiche entreprise de "France Gaz Liquides"



Les dernières news de "France Gaz Liquides"

 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom anadarko angola apache australia axens baker-hughes bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg cheniere chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt engie engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng fluor fluxys foster-wheeler fpso france fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany gnl gtt gulf-of-mexico guyana hess hydrogen india indonesia inpex iraq italy kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mexico mozambique natural-gas neptune-energy netherlands nigeria nigeria north-sea norway novatek offshore oil oman omv opec orlen pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform poland production qatar qatar-petroleum raffinerie refinery repsol rig rosneft russia rwe saipem santos saudi-arabia saudi-aramco schlumberger selling senegal shell socar sonatrach statoil subsea subsea-7 survey technip technipfmc texas total totalenergies transocean tullow turbine uae ufip uk us vopak well wintershall wintershall-dea wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2024