Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité par entreprise | actualité pétrole/gaz de schiste 
Partager :

  • La Commission autorise l'octroi, par treize États membres, d'une aide publique d'un montant maximal de 5,2 milliards d'euros en faveur du deuxième projet important d'intérêt européen commun dans la chaîne de valeur de l'hydrogène
    édité le 22/09/2022 - Plus de news de "Commission Européenne" - Voir la fiche entreprise de "Commission Européenne"


La Commission autorise l'octroi, par treize États membres, d'une aide publique d'un montant maximal de 5,2 milliards d'euros en faveur du deuxième projet important d'intérêt européen commun dans la chaîne de valeur de l'hydrogène
La Commission européenne a autorisé, en vertu des règles de l'UE en matière d'aides d'État, un deuxième projet important d'intérêt européen commun («PIIEC») visant à soutenir la recherche et l'innovation, les premiers déploiements industriels et la construction d'infrastructures pertinentes dans la chaîne de valeur de l'hydrogène.

Le projet, intitulé «IPCEI Hy2Use», a été élaboré et notifié conjointement par treize États membres: l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie et la Suède.

Les États membres fourniront un financement pouvant aller jusqu'à 5,2 milliards d'euros, qui devrait mobiliser 7 milliards d'euros supplémentaires d'investissements privés. Dans le cadre de ce PIIEC, 29 entreprises exerçant des activités dans un ou plusieurs États membres, y compris des petites et moyennes entreprises (PME) et des jeunes pousses, participeront à 35 projets.

Le PIIEC Hy2Use couvrira une grande partie de la chaîne de valeur de l'hydrogène en soutenant i) la construction d'infrastructures liées à l'hydrogène, notamment de grands électrolyseurs et d'infrastructures de transport pour la production, le stockage et le transport d'hydrogène renouvelable et bas carbone, et ii) le développement de technologies innovantes et plus durables pour l'intégration de l'hydrogène dans les processus industriels de plusieurs secteurs, en particulier ceux qui sont plus délicats à décarboner, comme les secteurs de l'acier, du ciment et du verre. Le PIIEC devrait stimuler l'approvisionnement en hydrogène renouvelable et bas carbone, réduisant ainsi la dépendance à l'égard de l'approvisionnement en gaz naturel.

Plusieurs projets devraient être mis en œuvre prochainement, si bien qu'un certain nombre de grands électrolyseurs devraient être opérationnels d'ici à 2024-2026 et de nombreuses technologies innovantes déployées d'ici à 2026-2027. L'achèvement de l'ensemble du projet est prévu pour 2036, avec des calendriers variables selon les projets et les entreprises participantes.

La Norvège, en tant que membre de l'Espace économique européen, participe également au PIIEC «Hy2Use» avec deux projets individuels. L'Autorité de surveillance AELE est chargée d'apprécier les aides d'État notifiées par la Norvège.

Le PIIEC Hy2Use constitue la suite et le complément du premier PIIEC sur la chaîne de valeur de l'hydrogène, le PIIEC «Hy2Tech», approuvé par la Commission le 15 juillet 2022. Si ces PIIEC portent tous deux sur la chaîne de valeur de l'hydrogène, Hy2Use se concentre sur des projets qui ne sont pas couverts par Hy2Tech, à savoir les infrastructures liées à l'hydrogène et les applications de l'hydrogène dans le secteur industriel (tandis que Hy2Tech met l'accent sur les utilisateurs finaux dans le secteur de la mobilité).

Financement, bénéficiaires et montants

Le projet comptera 35 projets de 29 entreprises, dont des PME et des jeunes pousses, exerçant des activités dans un ou plusieurs États membres. Les participants directs collaboreront étroitement les uns avec les autres, dans le cadre des nombreuses collaborations prévues, ainsi qu'avec plus de 160 partenaires externes, comme des universités, des organismes publics de recherche et des PME de toute l'Europe.


Origine : Communiqué Commission Européenne

Voir la fiche entreprise de "Commission Européenne"



Les dernières news de "Commission Européenne"



Toutes les news de "Commission Européenne"
 
 
 
 
Emploi-Pétrole
 
Rechercher une news



française internationale








 
Les dernières news France


>> Toute l'actualité France     >> RSS
 
Recherche de news par tags

abu-dhabi acquisition adnoc aker-bp aker-solutions algeria algerie algerie alstom anadarko angola apache australia axens baker-hughes bechtel bg-group bp brazil canada carburant cbi cgg cheniere chevron china cnooc cnpc co2 commission-europeenne compressor conocophillips consommation cpdp deepwater discovery drilling e-on edf egypt engie engineering eni equinor equinor exxonmobil feed flng fluor fluxys foster-wheeler fpso france fsru fugro gabon gas gaz gazprom gazprom-neft gdf-suez ge germany ghana gnl gtt gulf-of-mexico guyana hess india indonesia inpex iraq italy jacobs kbr keppel licence lng lukoil lundin maersk-drilling malaysia mcdermott methanier mexico mozambique natural-gas neptune-energy nigeria nigeria north-sea norway novatek offshore oman omv opec pemex petrobras petrofac petronas pgnig pipeline platform poland production qatar qatar-petroleum qatargas raffinerie refinery repsol rig riser rosneft russia rwe saipem santos saudi-arabia saudi-aramco schlumberger senegal shale-gas shell socar sonatrach statoil subsea subsea-7 survey tap technip technipfmc texas total totalenergies tullow turbine uae ufip uk ukraine us vopak well wintershall wood-group woodside



Europétrole © 2003 - 2022