Newsletter 
  INSCRIPTION Inscription | ESPACE ANNONCEURS Publicité | CONTACT Contact |PLAN DU SITE Plan


Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole
 
 accueil | actualité française | actualité internationale | recherche | interviews | focus | actualité de la semaine | actualité pétrole/gaz de schiste 
  • Trois questions à Vincent Favier Directeur Général d'Ecoslops
    édité le 10/05/2016

Pouvez-vous présenter la société Ecoslops et la technologie utilisée pour le traitement des déchets maritimes hydrocarburés?

La société Ecoslops propose une technologie innovante permettant de transformer les résidus pétroliers provenant des navires en nouveaux carburants et du bitume léger. Cette technologie repose sur un procédé unique de micro-raffinage des résidus pour le re-générer en produits commerciaux aux standards internationaux.

Quels sont les avantages de la technologie Ecoslops pour les infrastructures portuaires et les compagnies maritimes?

Cette technologies offre une solution économique et écologique à tous les acteurs du secteur maritime:
1) les autorités portuaires : solution écologique et respectueuse de l’environnement ; Solution extrêmement performante du point de vue économique, offrant l'opportunité de développer les infrastructures d'accueil des divers résidus déchargés par les navires, en conformité avec les engagements pris par les états membres de l'OMI et ayant adhéré à la Convention MARPOL; Offre une image environnementale gratifiante aux structures portuaires d'accueil;
2) les sociétés de collecte : Une solution unique pour la valorisation des résidus pétroliers; traçabilité et transparence complètes du circuit de traitement des résidus en conformité avec les réglementations internationales en vigueur en mer et sur terre;
3) les armateurs: solution écologique respectueuse de l’environnement; solution extrêmement performante du point de vue économique, offrant l'opportunité de développer les infrastructures d'accueil des divers résidus déchargés par les navires, en conformité avec les engagements pris par les états membres de l'OMI et ayant adhéré à la Convention MARPOL.

Un premier projet a été réalisé à Sines au Portugal, quelles sont ses caractéristiques? D'autres projets sont-ils envisagés? Quelles sont vos perspectives pour 2016, 2017? La baisse du prix du pétrole a-t-il un impact sur le développement d'Ecoslops?

Première unité opérationnelle à Sines avec une capacité de traiter 2 500 t/mois (30 000 t/an), d’autres projets sont envisagés en Côte d’ivoire, Roumanie, France, Egypte…
La baisse des prix du pétrole pousse les utilisateurs à utiliser du fuel « vierge », du coup les collecteurs de slops ne trouvent plus de débouchés physiques et stockent dans les ports, les navires ne peuvent plus décharger et les tarifs de collecte explosent ! cette situation est plutôt avantageuse pour ECOSLOPS !

Propos recueillis par Jean-Guy Debord


 
Les dernières interviews


>> Toutes les interviews
 



Europétrole © 2003 - 2017